Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Les communautés du Grand Débat ont lancé leurs travaux

Lancé le 13 septembre, le Grand Débat rentre dans le vif du sujet. 4 des 6 communautés citoyennes ont lancé leurs travaux début novembre ; on peut les retrouver sur nantestransitionenergetique.fr


Les communautés du Grand Débat ont lancé leurs... par NantesMetropole

Les "astucieux" ont dégainé les premiers, fin octobre. Ensemble, ils vont traquer les solutions pour consommer moins d'énergie. Le 3 novembre, c'était au tour des "activateurs", qui portent des projets de transition et vont se former au financement participatif. Le 5 novembre enfin, place aux "évaluateurs" chargés d'ausculter les politiques publiques et aux "défricheurs" qui se lancent des défis.

Les activateurs se forment


10 porteurs de projet ont été sélectionnés le 3 novembre pour être les "activateurs" du Grand Débat. Ils veulent agir sur les déchets, l'alimentation ou les biogaz. Ensemble, ils vont se former au financement participatif et lancer leur propre campagne en janvier prochain. Les activateurs sont repartis de cette soirée de lancement avec un mot d'ordre très clair : "partout où vous allez, parlez de votre campagne". Prêtez bien l'oreille, vous risquez d'entendre parler d'eux !

Les évaluateurs sont déjà dans le vif du sujet

Le 5 novembre, la soixantaine de citoyens "évaluateurs" se sont mis au travail. Ils planchent sur 12 politiques publiques de transition énergétique en cours ou à venir : le navibus à hydrogène, l'optimisation de l'éclairage public et du parc informatique de Nantes Métropole, le projet de fermes urbaines à Doulon Gohards ou encore l'abri-vélo solaire d'Orvault. Charge à eux désormais de mener leur enquête. Objectif ? Livrer leur jugement en mars 2017 et proposer d'éventuelles améliorations.
 
Les défricheurs s'alignent dans les starting-blocks

Les "défricheurs" ont entamé leurs échanges... assis sur des coussins ! La cinquantaine de participants a concocté par petits groupes les défis qu'ils veulent relever au cours des 5 prochains mois en matière d'alimentation, d'objets du quotidien, du végétal et zéro déchet ou de lieu de travail. Premières idées ? Organiser un système d’échanges d'objets et de partage de savoir-faire dans son immeuble, réaliser ses produits d’entretien, d’hygiène et de beauté soi-même ou encore vivre en zéro plastique. Des défis qui démarrent très prochainement !

Les astucieux ont déjà commencé  


Chargés de traquer les solutions pour diminuer leur facture, deux groupes "d'astucieux" se sont déjà retrouvés à l’éco-appart de Nantes-Saint-Herblain et à l'espace Layscale d’Orvault. Leurs prochains objectifs ? Faire grandir leurs collectifs, agir sur la qualité des logements et identifier les économies d'énergie à réaliser.
Quant aux deux dernières communautés citoyennes, elles lanceront leurs travaux début décembre. Pour les "précurseurs", ce sera le 6 décembre. Ils comptent quelque 250 familles, une dizaine d'entreprises et 30 écoles, prêts à agir et à mesurer concrètement leurs progrès pour diminuer leur consommation d'énergie dans les prochains mois. Enfin, les "arpenteurs" lanceront leur première expédition métropolitaine le 10 décembre. Avec au menu, l'île de Nantes pour découvrir comment on peut tirer parti des énergies naturelles dans un projet urbain.

mise à jour le 10 novembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48