Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Les 5 vies du Belem

Né dans les chantiers Dubigeon à Chantenay, le plus ancien trois-mâts encore en navigation a connu plusieurs vies en 120 ans d'âge. Petit tour d'horizon de cette longue vie en 5 étapes.



1896-1914 :
navire de commerce français. Le trois-mâts est mis à l’eau à Nantes par l'armement Crouan le 10 juin 1896 après 6 mois de construction dans les chantiers Dubigeon à Chantenay-sur-Loire. Il se nomme Belem, du nom de son comptoir de commerce au Brésil. C'est un navire de tonnage moyen, un « antillais » qui peut transporter jusqu’à 675 tonnes de chargement. Il transportera des fèves de cacao pour le compte des chocolats Meunier puis du rhum et de la canne à sucre.
 
1914-1951 : yacht britannique. Le Belem est acheté en 1914 par le duc de Westminster qui l’équipe de moteurs et le transforme en yacht de luxe. Le petit roof et le grand roof sont créés sur les anciennes cales. En 1921, Sir Arthur Ernest Guinness, vice-président des brasseries du même nom, l'achète : le Bélem prend le nom de Fantôme II.

1951-1967 : navire-école italien. Renommé le Giorgio Cini, le trois-mâts devient navire-école à partir de l’île San Giorgio Maggiore à Venise. Chaque année, il embarque 60 à 80 élèves, choisis parmi les instituts professionnels navals d’Italie, pour des croisières d'instruction d'un mois.

1967-1979 : à l’Arsenal de Venise. Trop vétuste pour répondre aux impératifs de la formation navale moderne, il est remisé à quai. Partiellement restauré, il est mis en vente et acquis par la Caisse d’Épargne le 15 août 1979.

De 1979 à aujourd’hui : un joyau du patrimoine français. Géré par la fondation Bélem, le navire est classé monument historique en 1984 et devient navire-école à compter de 1987.

________________________________________
Vidéo de l'INA



mise à jour le 27 mai 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48