Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Le projet du futur CHU de Nantes primé

Alors que le permis de construire sera déposé fin juillet, le projet du futur CHU de Nantes a reçu mi juin le prix « Future healthcare design », qui récompense chaque année à Londres les projets architecturaux les plus innovants en matière d’architecture hospitalière.

Image. Le nouveau CHU ouvrira en 2026, le long du quai Wilson sur l'île de Nantes. © Quick it for Art&Build-Pargade.
C’est la reconnaissance de la qualité de la conception architecturale d’un projet imaginé en concertation avec les professionnels de santé, le personnel administratif, les représentants des usagers, les ingénieurs et autres techniciens.

Les architectes des agences Art&Build et Pargade, les ingénieurs d’Artélia et les paysagistes de Signes Paysage, équipe de la maîtrise d’œuvre du futur CHU de Nantes, ont remporté le 1er prix de la catégorie « Future Healthcare Design » à l’occasion de la 4e édition du congrès international de conception architecturale dans le secteur de la santé, qui se tenait du 11 au 13 juin 2018 au Collège royal des médecins à Londres.

Un hôpital innovant

Ce prix récompense « la capacité du projet à prendre en compte les innovations médicales et technologiques, la santé et le bien-être des patients et des professionnels, l’amélioration de la qualité des prises en charge et la possibilité de délivrer des soins accessibles, efficients, équitables et respectueux du développement durable », précise le CHU. C’est un « projet susceptible de contribuer au développement des connaissances et des standards de conception dans le domaine de la santé partout dans le monde ».

Le projet nantais était en compétition avec l’hôpital des enfants de Copenhague, le projet « Desa Semesta » en Indonésie et le « National University for Oral Health » de Singapour.

Prochaine étape

Le permis de construire du futur CHU sera déposé ce 31 juillet. Il fait suite à l’approbation, le 22 juin dernier, par le conseil métropolitain, de l’échange de terrains entre la métropole nantaise et le CHU de Nantes. Conformément au protocole signé en 2013, la collectivité cède au futur CHU ses terrains, 10,2 hectares en tout, supportant actuellement le Min et ceux précédemment occupés par les hangars portuaires. Le CHU, quant à lui, transfère à la métropole nantaise ses droits de propriété sur les actuels terrains (8,26 ha) de l’Hôtel-Dieu. Estimé par les Domaines à quelque 40 millions d’euros, cet « échange de terrains se fera sans flux financier » précise Alain Robert, vice-président de Nantes métropole, en charge de l’urbanisme et des grands projets.

mise à jour le 28 juin 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48