Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Le plan de mobilité change les habitudes

Le plan de mobilité, qui facilite les déplacements domicile-travail des salariés, a 10 ans. 370 entreprises de la métropole en bénéficient.

Le covoiturage est une des solutions proposées par le plan de mobilité - Photo : Patrick Garçon Le covoiturage est une des solutions proposées par le plan de mobilité - Photo : Patrick Garçon
Le plan de mobilité a 10 ans. Proposé depuis 2004 aux entreprises, ce dispositif est aujourd’hui l’un des axes du plan de déplacements urbains (PDU) de la métropole. 370 entreprises ont signé une convention avec Nantes Métropole pour le mettre en place, ce qui représente plus de 105 000 salariés sur le territoire, soit un tiers des emplois. « La mobilité est un outil de développement durable et un facteur d’attractivité essentiel pour les grandes agglomérations, souligne Bertrand Affilé, viceprésident de Nantes Métropole en charge des déplacements et transports publics. Depuis la création du plan de mobilité, les déplacements domicile-travail en voiture ont baissé de 10 points. Il répond à un besoin quotidien des salariés. » Concrètement, Nantes Métropole épaule, via des aides financières, des conseils, les entreprises pour qu’elles puissent proposer à leurs salariés des solutions alternatives à l’usage de la voiture.

D’autres solutions pour les déplacements
La Poste a signé dès 2004 un plan de mobilité pour son site central de Nantes. Dix ans plus tard, celui-ci concerne les 4 700 salariés de l’entreprise travaillant sur l’agglomération nantaise. Informer sur les aides de la collectivité pour se déplacer, faciliter l’utilisation d’autres modes de déplacements (abri-vélos, vélos électriques, voitures en copartage), réduire les déplacements accessoires en les remplaçant, par exemple par une visioconférence… sont autant de solutions que suggère l’entreprise. « Nous essayons aussi de mutualiser les moyens avec nos partenaires quand cela est possible… », explique Virginie Rigoulot, en charge du développement durable à La Poste. Résultat ? « 30 % de nos employés utilisent les transports en commun, 12 % le vélo, 5 % la marche et 4 % le covoiturage. »
Dans le groupe Eurofins, le plan de mobilité a été signé en 2007, et les habitudes des salariés en matière de déplacements évoluent à petits pas. « Nombre de nos employés viennent de Vendée, du Maine-et-Loire ou d’Ille-et-Vilaine. Pour eux, le covoiturage fonctionne bien. Nous avons aussi créé des places de stationnement pour l’autopartage », explique Nathalie Girot, en charge du plan de mobilité au sein de l’entreprise de 650 salariés basée à Nantes. Aujourd’hui, un salarié sur cinq profite du plan de mobilité.

Gwenaëll Lyvinec

mise à jour le 10 septembre 2014



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48