Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Le e-busway nantais en 4 questions

La Semitan va mettre en service le e-busway sur la ligne 4. Philippe Bègue, chef de projet, a présenté le dispositif lors du salon Electric road, le salon de l’électro-mobilité, les 18-19 juin à la Cité des congrès.

Image.
Pourquoi abandonner le busway classique ?
« À son lancement en 2006, le busway devait transporter 25 000 passagers/jour. Aujourd’hui, nous sommes à 43 000 ! Nous avons augmenté les fréquences des véhicules, qui peuvent transporter environ 110 passagers chacun, pour arriver à un passage toutes les 2 minutes 45 en heure de pointe. Mais en raison de la saturation, le service finit par se dégrader, avec une baisse de la régularité et de la vitesse commerciale. Il fallait donc agir pour garder une ligne attractive, en offrant de plus grandes capacités. La Métropole a fait le choix de l’électrique, en accord avec ses objectifs de transition énergétique ».
 
Quelles sont les contraintes de ce passage à l’électrique ?
« Elles tiennent à l’autonomie des véhicules. Nous avons fait le choix du système suisse Tosa Hess ABB, une technologie 100% électrique, sans aucun rejet de gaz à effet de serre et avec un faible coût énergétique. Les bus rechargent leurs batteries grâce à des stations de recharge rapide, en forme de potence, implantées aux terminus Foch et Porte de Vertou, et dans deux stations intermédiaires. Lors de l’arrêt, un bras articulé inséré dans le toit du bus vient se connecter à la potence de charge. Les temps de connexion et de déconnexion sont très courts et l’opération ne nécessite pas d’intervention du conducteur. »

Quels avantages vont offrir les nouveaux e-busways ?
« Avec une longueur totale de 24 m, soit 6 m de plus, ils offriront 150 places contre 110 aujourd’hui, soit 35 % de voyageurs supplémentaires. L’espace intérieur a été entièrement revu, avec des sièges équipés d’un port USB. Plus confortables d’accès, les e-busways sont aussi plus performants avec moins de gêne sonore pour les passagers comme les riverains. »

Quel est le coût de mise en œuvre ?
« Le budget global est de 44 M€ comprenant l’achat de 22 e-busway, les infrastructures et les travaux d’aménagement. Le e-busway va commencer à circuler fin 2018 et fin 2019, les 22 véhicules seront tous en circulation. L’objectif est de transporter jusqu’à 56 000 voyageurs par jour à l’horizon 2020. »

mise à jour le 19 juin 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48