Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



La sécurité renforcée dans les transports nantais

Renforts de police et de caméras place du Commerce, création d'un PC sécurité... Le maire de Nantes et la Préfète ont annoncé, mercredi, une série de réponses pour améliorer la sécurité dans les transports publics nantais.

Image. © Christiane Blanchard.
Recrudescence des incivilités, bagarres, agressions... Les autorités ont pris la mesure du climat de violence dénoncé par les conducteurs et les agents de la TAN. Reçus mardi par le président de la Semitan Pascal Bolo, les organisations syndicales ont participé, mercredi, à une table ronde réunissant la préfecture, la direction départementale de la sécurité publique, le procureur, la TAN et Nantes Métropole. A la sortie, plusieurs mesures ont été annoncées.

« Nous avons obtenu du ministre de l'Intérieur le renfort - exceptionnel dans le contexte actuel - de 34 CRS supplémentaires du 2 au 9 septembre », a dévoilé Nicole Klein, préfète de Loire-Atlantique. Ces forces mobiles seront affectées spécifiquement aux transports publics, elles patrouilleront dans la rue et à bord des rames, principalement sur la place du Commerce où se concentrent les difficultés. La préfecture s'est engagée à reconduire cette demande de renfort.

« Il n'y a pas de solution unique. Il faut de la fermeté et la conjugaison de nos efforts », a insisté Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, rappelant son « attachement à la sécurité des Nantais » et sa « totale solidarité avec les conducteurs confrontés à ces situations de tension ». La Métropole soutiendra ainsi le recrutement d'une dizaine d'agents de prévention TAN supplémentaires. 170 personnes sont déjà dédiées à la prévention, au contrôle et à la médiation dans les transports publics nantais. Ces moyens accrus permettront de créer, d'ici le printemps 2018, un véritable PC sécurité « afin d'avoir une meilleure coordination avec la police nationale et plus de réactivité en cas d'agression », explique Alain Boeswillwald, le directeur général de la Semitan.

Dès la fin du mois, de nouvelles caméras seront installées pour surveiller les quais et le réseau à Commerce. Des caméras frontales ou encore des caméras piétons sont aussi à l'étude pour régler les conflits qui surgissent lors des opérations de contrôle. La Semitan va par ailleurs généraliser la formation de ses agents à la gestion des situations de conflit, de tension ou de stress.

Pour enrayer la violence, le maire de Nantes en appelle à « la mobilisation de tous ». Une campagne de sensibilisation appelant au respect des agents du service public va d’ailleurs être lancée.

mise à jour le 31 août 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48