Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



La première Senior Academy pour trouver un emploi

La première promotion de la Senior Academy a vu le jour le 21 décembre à Nantes Métropole. Quinze personnes en recherche d’emploi, âgées de plus de 45 ans, ont ainsi rencontré des entreprises pour reprendre pied dans le monde du travail.

Chacun des quinze seniors a pu trouver un parrain lors de la Senior Academy. Chacun des quinze seniors a pu trouver un parrain lors de la Senior Academy.
Comment retrouver la voie de l’emploi quand une parenthèse de 10 ans vient couper un cursus professionnel ? Comment se valoriser face à un recruteur après trois ans sans travail ? Vers qui se tourner lorsque l’on souhaite se former ou refaire son CV après 30 ans de carrière et des mois de chômage ? Face à la difficulté de certains publics à retrouver un emploi, l’association et club d’entreprises FACE (Fondation agir contre l’exclusion) a initié la Job Academy il y a six ans en partenariat avec Nantes Métropole et la Maison de l’Emploi. Dans le même esprit a été créée en décembre 2012 la première promotion de la Senior Academy, orientée sur les chercheurs d’emploi de plus de 45 ans. Elle est financée par Nantes Métropole à hauteur de 15 000 € et par la fondation entreprise Banque Populaire pour 2000 €.
« Sur la métropole nantaise, 50 000 personnes sont à la recherche d’un emploi, et depuis deux ans, la proportion de seniors a très nettement augmenté », assure Michel Plaze, conseiller communautaire et conseiller municipal en charge de l’insertion.

Des partenariats s’amorcent
Face à l’élu, quinze séniors, âgés de 46 à 58 ans, en recherche d’emploi et quatorze représentants d’entreprises locales font connaissance. Les partenariats entre les uns et les autres s’amorcent : la première promotion de la Senior Academy est en train d’émerger. Son objectif : aider les chercheurs d’emploi de plus de 45 ans à trouver un contrat durable, en créant des parrainages avec des entreprises. « Ces partenariats sont un moyen de redonner confiance en eux aux seniors, explique Anne Le Teo, de l’entreprise Sodexo qui parraine plusieurs seniors. Nous les aidons aussi à moderniser leurs techniques de recherche d’emploi ». Manque de réseau, traumatisme du licenciement, difficulté à se confronter à d’autres concurrents, les écueils sur la voie de l’emploi sont multiples et l’âge, selon plusieurs participants à cette Senior Academy en est un de poids. « Je ne réponds plus aux critères d’embauche, confie ainsi en se présentant François Delande, 56 ans, au chômage depuis 2004. J’ai été directeur comptable, et aujourd’hui, quand je réponds à des offres, même beaucoup moins qualifiées, on ne me répond même pas ! C’est un vrai handicap d’être senior. » A l’instar des 14 autres quinquagénaires, François habite l’agglomération nantaise, et a un parcours professionnel foisonnant, durant lequel il a exercé plusieurs métiers différents. La Senior Academy lui permettra d’être parrainé par un responsable d’une entreprise issue du réseau de FACE, de recevoir des conseils, un accompagnement collectif, un autre personnalisé, d’avoir des offres d’emploi prises à la source, voire un coaching individuel. L’accompagnement durera un an. « Nous allons accompagner les quinze seniors avec notre réseau d’entreprises, souligne Jean-Michel Maillet, président de FACE. Avec la Senior Academy, nous voulons leur redonner l’espoir. »

Texte : Gwenaëll Lyvinec
Photos : Patrick Garçon

mise à jour le 8 février 2013



Interview

Dominique Mestre, 54 ans, Nantes :
« J’aimerai boucler ma carrière professionnelle »
Dominique Mestre, 54 ans
« J’ai commencé à travailler à 17 ans, dans la métallurgie, puis dans la grande distribution. J’ai ensuite été commercial, puis dans la sécurité privée. Et à 47 ans, j’ai fait un CAP électricien, car c’est ce qui me passionne. J’ai fait ce métier jusqu’en avril dernier, où j’étais arrivé en fin de contrat. Avec la Senior Academy, j’aimerai pouvoir arriver au bout de ma carrière professionnelle, pour démarrer autre chose après la retraite. »

Loïc Robin, 51 ans, La Montagne :
« J’espère développer mon réseau »

Loïc Robin, 51 ans
« J’ai un parcours professionnel multiple. J’ai été commercial dans la grande distribution, puis je suis arrivé par hasard au métier de formateur, puis j’ai fait de l’accompagnement et du conseil en emploi, notamment pour des filiales de Pôle Emploi. Je cherche du travail depuis mai 2011. Je pense que mon âge est un obstacle pour en trouver. Par exemple, sur certains postes où j’ai postulé, j’étais plus vieux et plus expérimenté que le responsable de service qui recrutait. Ça posait problème. En étant dans la Senior Academy, j’espère pouvoir développer mon réseau, avoir des conseils, des offres d’emploi en direct. »

Siham Bazazo, 52 ans, Nantes :
« Je veux trouver du travail »

Siham Bazazo, 52 ans
« Je suis arrivée en France en 1985. J’ai arrêté mes études au niveau bac avec un CAP secrétariat. J’ai fait plusieurs contrats et j’ai tenu un restaurant avec mon mari. Aujourd’hui, je trouve que c’est dur. Je n’arrive pas à trouver du travail car mon expérience professionnelle est ancienne. L’âge est sans doute en cause, peut-être aussi mes origines…On ne répond pas à mes courriers. J’ai été contactée par la Maison de l’emploi pour participer à la Senior Academy. Aujourd’hui, je veux avant tout trouver du travail, dans n’importe quel domaine. J’espère juste que la Senior Academy m’aidera pour cela. »
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48