Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



La navette du futur roule pour Jules-Verne

Les visiteurs de Complètement Nantes, en juin 2018, ont pu la voir (et l’essayer) en primeur. La navette autonome, sans chauffeur et 100% électrique, est de retour pour une 2e phase d’expérimentation au pôle industriel d’innovation Jules-Verne. Explications.

Image.
Sa 1ère phase de test a été concluante
La navette a été déployée en juin 2018 entre la gare maritime et la carrière Miséry, avec une vitesse de 12,6 km/h en pointe. En un mois, 1 029 voyages ont été effectués et 5 200 personnes l’ont testée, avec de premiers retours positifs. Le véhicule a démontré sa capacité à circuler en toute sécurité sur son itinéraire de 650 mètres, entièrement séparé de la circulation générale, mais partagé avec les piétons et les cyclistes.

Pour la 2e phase de test, le niveau grimpe...
Mi-janvier, la navette sera déployée sur un nouveau site, le Pôle industriel d’innovation Jules-Verne.  Elle reliera le Technocampus Océan, le restaurant interentreprises du domaine d’activités aéroportuaire Nantes Atlantique, le parc d’activité proche de l’aéroport, les Technocampus Composites et Ocean, l'IRT Jules-Verne et Airbus. Elle roulera pendant la pause méridienne, sur une boucle de 2,5 km, cette fois dans la circulation générale, à une vitesse maximale de 25 km/h. Elle prendra ou déposera gratuitement jusqu’à 8 passagers, trois arrêts ayant été spécialement aménagés. Cependant, la mise en service commencera par une phase de marche à blanc allant de quinze jours à un mois, durant laquelle elle ne prendra pas de passagers.

C’est un concentré d’innovation

Transport intelligent et respectueux de l’environnement, la navette autonome (Navya autonom shuttle, de son nom complet) est le fruit d’une collaboration entre la Semitan, EDF, le groupe Lacroix et l’entreprise Charier, dans le cadre de Nantes City Lab. Le véhicule fonctionne sur batteries électriques rechargeables par alimentation directe. Ses systèmes de guidage utilisent simultanément plusieurs technologies, qui lui permettent de se positionner au centimètre près, en suivant une ligne virtuelle prédéfinie, comme un tramway suit ses rails. Elle distingue sur la route tous types d’obstacles fixes (poteaux) ou dynamiques (piétons) ou la signalisation, de jour et de nuit.

Ce sera (peut-être) un des transports nantais

La navette électrique autonome doit être testée pendant un an sur plusieurs sites de la métropole, dans diverses situations, pour pouvoir évaluer les opportunités de déploiement pour une nouvelle offre de services de transport à Nantes.

mise à jour le 14 janvier 2019



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48