Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



« La Loire devient notre terrain de jeu »

Pêcheur professionnel, Claude Janin vit avec la Loire, une compagne de toujours qui le nourrit et qu’il fait découvrir aux touristes.

La Loire, Claude Janin la nomme affectueusement « ma rivière ». Lui-même fils de pêcheur professionnel, il loue le lot numéro 12, soit 6 kilomètres à cheval entre Saint-Julien-de-Concelles, La Chapelle-Basse- Mer, Thouaré-sur-Loire et Mauves-sur-Loire. Basé à Saint-Sébastien, son neveu, Eddy, pêche quant à lui sur Nantes. « La Loire a toujours été nourricière pour ma famille. » Dans les filets que Claude Janin tire manuellement depuis 28 ans, des civelles, des lamproies, des aloses, des mulets, des brèmes, dont une partie est transformée par ses soins en terrines de sandre aux pleurotes ou brochet au muscadet. « Dans la profession, je suis un pêcheur atypique. » Actuellement, les civelles et les anguilles sont présentes en nombre. « La qualité de l’eau est plus intéressante. On est content. Ça revient. »
L’hiver reste sa saison préférée. « Il n’y a presque personne. La « rivière » est un peu à nous. Cela devient notre terrain de jeu. » L’été, il propose des balades sur une embarcation pouvant accueillir 12 personnes. « Ce fleuve a toujours été vivant. Longtemps, il a servi au commerce et au transport. » Une idée pour le débat sur la Loire est sans doute là : refaire vivre les pratiques du fleuve. Claude Janin le dit ainsi : « Ce fleuve, il faut qu’il vive. »

Propos recueillis par Isabelle Corbé
Photo : Patrick Garçon

mise à jour le 2 janvier 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48