Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



La cueilleuse d’herbes médicinales

À Brains, Leïla Si Moussa est l’une des rares exploitantes agricoles qui récolte et commercialise des plantes médicinales dans l’agglomération nantaise. Elle compose un choix de tisanes à partir de récoltes dans son grand jardin et en cueillette sauvage.

Leïla Si Moussa, herboriste. Leïla Si Moussa, herboriste.
Sur les claies du séchoir, des feuilles de frêne, des fleurs de sureau et de reine-des-prés ainsi que des roses et des coquelicots sèchent, grâce à un appareil électrique qui réduit l’hygrométrie. Tout près, des grands sacs en kraft contiennent les différentes plantes, stockées durant l’année. C’est à partir de cette base de plantes que Leïla Si Moussa, herboriste à Brains, effectue et met en sachets une quinzaine de mélanges aux appellations explicites : « Dépur’ » pour le foie, « Do² » pour le sommeil, « Flex » pour les articulations, « 9 mois » pour les femmes enceintes, « L’arbre à palabres » « pour les longues soirées d’hiver et d’été entre amis »...
Aubépine, lavande, menthe verte, eschscholtzia, bleuet, noyer, noisetier... en tout, elle collecte une quarantaine de plantes, la moitié dans son jardin qu’elle loue à deux kilomètres de son habitation, l’autre moitié un peu partout : en zone Natura 2000, en prairie humide bio, chez des collègues éleveurs ou dans les friches. « À Nantes, on a la chance de disposer d’espaces verts où l’on peut pratiquer la cueillette sauvage. » Formée durant trois ans dans une école d’herboristerie près de Montpellier, elle a ensuite suivi un cursus à la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique, avant de s’installer comme exploitante agricole. À ses débuts, elle ramassait 10 kilos de plantes. « Maintenant, j’en cueille 150 kilos par an. » Interrogée sur l’origine de cette vocation, elle confesse un goût pour le thé. « Puis, il y a eu la découverte des tisanes. Et, ensuite, l’envie de s’occuper de sa santé par soi-même, grâce à l’agriculture bio. »

Isabelle Corbé

mise à jour le 3 juillet 2014



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48