Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



L’hiver, les artistes gardent Transfert au chaud

Transfert l’hiver ? Ni une jachère, ni une galère, mais un mini-village d’artistes encore plus insolite qu’aux beaux jours. Tour d’horizon.

La saison 2 de Transfert doit démarrer au printemps 2019. Dans l’immédiat et depuis début septembre, le site rezéen géré par Pick Up Production est devenue la terre d'accueil de certains résidents à l’année, ainsi qu'un nouveau lieu de création pour des artistes.

La Petite Frappe. On débute la visite avec l’imprimerie artisanale créée par Alice Rizio. Arrivée au début de l’aventure Transfert « avec 7 tonnes de matériel », celle-ci a vu dans la première saison « une grosse réussite ». « C’est un endroit dégagé, alors qu’on est en ville. C’est un luxe même si l’hiver, l'accès est un peu plus compliqué », sourit Alice, dont l'atelier propose des travaux d'édition et d’impression en letterpress, « de la carte de visite haut de gamme au livre d’artiste ».

Rachel Flahault. Décoratrice à l’installation de Transfert, en particulier pour le restaurant du site rezéen, elle partage un coin de l’imprimerie pour quelque temps. « Alice m’accueille car je n’avais pas d’atelier », explique-t-elle entre deux coups de pinceau. L’artiste réalise une série détonante de petits luminaires utilisant des papiers découpés et peints, production destinée à être vendue en boutique.

Collectif Camping sauvage. Le crâne de vache toboggan, c’était eux ! David Bartex, Julien Roche et Adina Villemot ont investi la grande structure en bois où se déroulaient (notamment) les ateliers radio. « On a atterri en plein mois de novembre, alors qu’on cherchait un nouvel atelier » , explique Julien. Transfert l’hiver, c’est « un peu vide » mais l’endroit est parfait pour la production des « objouets » (contraction de jouet et objet) dont Camping sauvage s’est fait une spécialité.

Céline Le Gal. Elle n’est là que « pour quelques semaines encore ». Céline a officié aux fourneaux du restaurant tout l’été et son laboratoire en ville étant en travaux, elle a pu réinvestir la cuisine de Transfert. « C’est ma période de grosse production », explique la pâtissière et traiteur, occupée à confectionner chocolats et calaveras en sucre. « L’ambiance de l’hiver est différente, mais c’est confort en termes d’équipement, et je n’ai pas l’impression d’être seule ».



L’info en plus
Un ouvrage sur l’aventure Transfert

Publié aux éditions Les Passeurs d’initialité, « Dans le sillon de Transfert » évoque en 76 pages le début de l’aventure artistique et urbaine portée par Pick Up production. Élodie Ancelin y donne la parole à « 13 talents aux énergies déployées et aux métiers particuliers ». L’ouvrage est en vente à Vent d’ouest (centre-ville et lieu unique) et à la librairie des Machines de l’île.

mise à jour le 27 décembre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48