Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



L’alimentation inspire des projets aux étudiants

Dans le cadre de la première édition de l’opération « Transition Positive », une centaine d’étudiants de SciencesCom ont fait chauffer leurs neurones sur l’assiette de demain. Que mangerons-nous ? Où ferons-nous pousser nos légumes ? Comment moins gaspiller et plus partager ? Exemple avec le projet Garden’R, des jardins sur les toits des immeubles !

Eléonore Vraine. Eléonore Vraine.
Comment produire et consommer autrement ? C’est la question centrale portée par les associations OpenOdyssey et Collporterre dans le cadre de l’événement Transition positive, conduit en début d’année avec SciencesCom et l’ADEME. Le but : faire plancher la jeunesse communicante sur le sujet épineux de l’alimentation (moins gaspiller, mieux produire, partager des jardins, etc.) et surtout colporter de bonnes nouvelles et de bonnes pratiques citoyennes en matière d’alimentation, de la fourche à la fourchette, ou de la ferme aux fourneaux si vous préférez. Treize projets ont émergé, dont celui porté par l’équipe d’Eléonore Vraine, qui a planché sur l’agriculture urbaine, et plus particulièrement sur la question des jardins sur les toits. « On observe de plus en plus d’initiatives de ce genre dans les grandes villes, mais qui sont isolées. Nous avons pensé qu’il serait intéressant de créer une plate-forme numérique où échanger et partager autour de ce sujet. » En effet, fermes urbaines, serres en ville, potagers sur les toits, jardins partagés : l’agriculture urbaine prend racine et les idées bouillonnent. Leur projet baptisé Garden’R consiste en une application numérique et en jardin collectif « intelligent ». Ce dernier prend la forme d’un bac connecté qui permet aux habitants d’un immeuble d’échanger et d’être informés sur la santé des cultures en bacs. « L’idée est d’utiliser les nouvelles technologies au service d’une communauté agricole et urbaine, pour apprendre à jardiner, et pour favoriser le mieux-vivre ensemble. » Eléonore, François, Marion, Quentin, Mathieu, Valentin et Sébastien escomptent créer une start-up.

Isabelle Corbé

www.transition-positive.org

mise à jour le 3 juillet 2014



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48