Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Innover

KOGEN, produire de l’énergie verte et locale

Kogen est une pionnière de l’innovation en énergie verte. Comment transformer des déchets verts, tels des copeaux de bois, des noyaux de pruneaux ou du marc de café, en électricité et en chaleur locale ?

Yan Caron, un des cofondateurs de Kogen. Yan Caron, un des cofondateurs de Kogen.
Kogen, dont le nom reprend les premières lettres de « cogénération verte », a trouvé la solution : concevoir et fabriquer des machines unitaires, autonomes, fiables et 100 % automatisées, qui viendront remplacer les chaudières traditionnelles des PME ou des collectivités territoriales.
Au coeur de chacune de ces machines, un procédé : la gazéification de la biomasse. Autrement dit : une combustion contrôlée des déchets verts pour récupérer l’énergie contenue dans les gaz dégagés sous l’effet de la chaleur. « Nous sommes à l’aube d’une révolution, celle de l’exploitation des ressources vertes », souligne Yan Caron, l’un des trois cofondateurs de Kogen. Algues, biomasse, méthanisation, gazéification… les industriels ont dorénavant un vrai intérêt pour ce marché tout juste émergeant. Kogen a un créneau à prendre avec ses petites unités autonomes, d’autant que l’énergie coûte de plus en plus cher et que les PME ont des difficultés à valoriser les déchets. »
Kogen, installé dans des bureaux tout neufs depuis novembre dernier à Chantenay, commercialisera dès le printemps 2014 son prototype, entièrement caréné, de couleur rouge brique. D’ici là, grâce au dispositif d’Eco Innovation Factory, le trio entrepreneurial de Kogen aura bénéficié des conseils éclairés d’Atlanpole, et augmenté ses chances d’être encore plus compétitive en France et à l’étranger.

Cécile Faver

mise à jour le 26 juillet 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48