Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Saint-Léger-les-Vignes

Internet : le très haut débit pour tous

En 2020, les 620 000 habitants des 24 communes de la métropole nantaise auront tous accès, via la fibre optique, à l’Internet très haut débit. 

Télécharger dix albums MP3 en 40 secondes, un film en 1 minute et 20 secondes, partager une cinquantaine de photos en moins de 30 secondes et jouer en réseau, le tout simultanément, sans ralentissement du débit ni perte de qualité… L’Internet très haut débit, jusqu’à cent fois plus rapide que l’ADSL, sera disponible dans l’ensemble des foyers, des entreprises et des administrations des communes de Nantes métropole en 2020.

Le très haut débit étend sa toile

Orvault, Saint-Herblain, La Chapelle-sur-Erdre, Nantes, Carquefou, Sainte-Luce-sur-Loire, Basse-Goulaine, Saint-Sébastien-sur-Loire, Rezé, Indre et Vertou sont d’ores et déjà, tout ou partie, équipées en fibre optique. Thouaré-sur-Loire, Bouguenais, Sautron, la Montagne, Couëron, Saint-Léger-les-Vignes, Brains, Saint-Jean-de-Boiseau le seront en 2018, Mauves-sur-Loire, Les Sorinières, Saint-Aignan-de-Grandlieu, Bouaye et Le Pellerin en 2019.

« 98 % des habitants de Nantes métropole disposent d’une connexion Internet, et 82 % d’entre eux se connectent au moins une fois par jour », a rappelé Johanna Rolland, la présidente de Nantes métropole, le 9 février 2017 lors de la signature d’une convention entre la collectivité territoriale, Orange et SFR, partenariat par lequel les deux opérateurs s’engagent à assurer, d’ici 2020, le déploiement du réseau très haut débit pour 100 % des métropolitains.

La ville « intelligente »

Un déploiement « absolument déterminant pour assurer l’attractivité du territoire, renforcer les logiques de développement durable, assurer la cohésion territoriale, créer des emplois et réduire les inégalités », explique la présidente de la métropole nantaise. Une fibre optique et du très haut débit qui participent également de la « construction de la ville intelligente, avec des applications, notamment, dans l’enseignement, la gestion des déchets ménagers, ou encore les cadencements des réseaux de transports en commun », précise Michel Paulin, le directeur général de SFR. Et si aujourd’hui, le très haut débit affiche des capacités de transmission de données d’au moins 100 mégabits (100 millions de bits) par seconde, « il atteindra rapidement des débits de plusieurs gigabits (milliards de bits) par seconde », indique Pierre Jacobs, directeur régional d’Orange.



Pratique
La fibre près de chez vous
Pour savoir si votre logement ou vos bureaux peuvent être connectés au réseau de fibre optique, quatre adresses et numéros de téléphone :Pour se connecter au très haut débit, chaque usager souscrit un abonnement internet très haut débit auprès du fournisseur d’accès (FAI) de son choix (Orange, SFR, Free, Bouygues…)

mise à jour le 20 mars 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48