Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Fusion Métropole-Département : Nantes veut faire entendre sa singularité

Reçue lundi à l’Élysée avec les présidents des métropoles de Nice, Bordeaux, Toulouse et Lille, Johanna Rolland a annoncé que Nantes ne participerait pas au projet de fusion de Nantes Métropole avec le Département de Loire-Atlantique.

« La réforme telle qu’elle est proposée n’est pas adaptée à la métropole nantaise, ne correspond pas à la réalité de notre territoire », a déclaré la maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, après avoir été reçue, lundi 1er octobre, par le Président de la République en compagnie de ses homologues de Nice, Toulouse, Bordeaux et Lille. Une première rencontre avait eu lieu début août. Lundi, Emmanuel Macron a précisé les contours de la réforme visant à fusionner les services des départements avec ceux des très grandes métropoles.

« Je ne veux pas de décalque du dispositif lyonnais », assure Johanna Rolland. « C’est pour cette raison, qu’après en avoir informé le Président de la République, j'ai décidé que la Métropole nantaise ne participerait pas à la suite de cette démarche ».

« Coopération plutôt que concentration »

La présidente de Nantes Métropole entend au contraire « faire entendre la singularité nantaise ». Elle défend le « modèle coopératif, original et singulier », développé localement. « Nantes et Saint-Nazaire constituent un ensemble métropolitain bipolaire qui se développe en lien avec les territoires périurbains et ruraux de Loire-Atlantique. La force de la Métropole nantaise tient dans sa capacité à fédérer. Face aux défis économiques, écologiques, sociaux, nous travaillons pour l’avenir à promouvoir une métropole collaborative qui agit en réseau. Mutualisations, coopérations plutôt que concentration, c'est le modèle original que nous voulons construire (...) ».

Estimant que « ce projet de réforme est un risque d’inertie alors que nous devons mettre toute notre énergie à l’efficacité des services publics », Johanna Rolland a proposé au président du Département, « l’élaboration d’un pacte de coopération qui permettrait notamment la mise en place d’un accueil social universel sur le territoire métropolitain et le transfert de certaines compétences ». Les actions au sein du pôle métropolitain Nantes-Saint Nazaire vont par ailleurs être poursuivies et renforcées. La Métropole nantaise travaille également « à la concrétisation de contrats de réciprocité, par exemple avec le Pays de Retz, autour des questions alimentaires".

mise à jour le 2 octobre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48