Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



En famille pour réduire ses déchets

La première édition du Défi Familles Zéro déchet, zéro gaspi lancé de janvier à début avril 2016, s’est achevée. 230 personnes, soit 77 familles, se sont ainsi investies pour réduire leurs déchets quotidiens et acquérir de nouvelles habitudes. Chaque famille a réussi à baisser le volume de sa poubelle de 42 kg en moyenne après 3 mois de défi.

Habitant à Carquefou, Saint-Herblain, Bouguenais ou Nantes, 77 familles ont choisi de participer à la première édition du Défi Zéro déchet, zéro gaspi lancé par Nantes Métropole. Au gré de rencontres, d’ateliers, d’échanges, ils ont appris à modifier leur manière de consommer et d’acheter. Ce défi entre dans une démarche globale de réduction des gaspillages et des déchets dans laquelle s’est engagée Nantes Métropole, et s’intègre à un nouveau plan d’actions sur trois ans.

« Reconnue territoire Zéro déchet, zéro gaspillage par le ministère de l’Écologie, Nantes Métropole s’inscrit dans une démarche participative de réduction des déchets, précise Michèle Gressus, vice-présidente de Nantes Métropole en charge de la collecte et du traitement des déchets. D’ici 2020, notre objectif est de réduire de 10 % la production totale de déchets ménagers, soit une baisse de 45 kg/habitant/an. »

Les premiers engagements ont déjà été pris par les familles lancées dans le défi. En appliquant tous les gestes préconisés - refuser les sacs de caisse, fabriquer ses produits d’entretien, acheter en vrac... - ces familles « exemplaires » ont fait fondre la moyenne de production de déchets de Nantes Métropole par habitant et par an, en parvenant à réduire de 42 kg, en moyenne, leurs poubelles.



Texte : Stéphanie Morandière

mise à jour le 11 mai 2016



"Récupérer pour rénover"

Alain Jegard, habitué du monde associatif, a été l’élément moteur de son équipe dans le quartier de la Halvêque à Nantes. Son équipe, les Jules Verts, a réussi à réduire de 47 % sa production de déchets. « J’ai toujours été sensible à une écologie raisonnable et je faisais déjà le tri chez moi, mais c’est au jardin collectif où j’utilise notamment du compost que je suis le plus vigilant. J’aime aussi récupérer des meubles pour les rénover car mon objectif est de faire moins de gaspillage. On peut trouver de grandes richesses dans les poubelles et on ne les utilise presque pas en France. Dans le carré de notre cité, 100 poubelles sortent toutes les semaines ! On pourrait créer des emplois avec ces déchets. » Grâce à l’aventure Zéro déchet, Alain a appris à fabriquer ses produits d’entretien à base de bicarbonate et de vinaigre. Sa seule entorse ? « Je suis contre le stop pub car beaucoup de monde vit grâce à la distribution de la publicité. Je tiens à ce que ces gens gardent leur emploi. »

Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48