Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



En 2020, Lidl ouvre sa nouvelle plateforme logistique à Carquefou

En octobre 2020, Lidl mettra en service sa nouvelle plateforme logistique en lieu et place de l’ancienne usine de la Seita de Carquefou.

Image.
L’usine de cigarettes la Seita de Carquefou était à l’abandon depuis sa fermeture au printemps 2014. Lidl vient de racheter le site de 14 hectares pour y construire sa nouvelle plateforme logistique de 53 000 m² qui approvisionnera les soixante magasins de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. Le nouvel équipement remplacera l’actuelle plateforme installée à Sautron, devenue « trop petite » précisait, le 15 décembre dernier, François Hamy, directeur régional de l’enseigne de distribution.

340 emplois à l’horizon 2023

La mise en service de la nouvelle plateforme, d’un coût de 55 millions d’euros, est prévue pour octobre 2020. Cinquante nouveaux emplois doivent être créés, rejoignant ainsi les 240 actuels salariés de Sautron. « Les candidatures des anciens employés de l’usine Seita, qui n’ont toujours pas retrouvé de travail, seront examinées en priorité », indiquait, en substance, François Hamy. Cinquante autres emplois doivent également être créés à l’horizon 2023. « Des réflexions pour la reconversion du site de Sautron ont d’ores et déjà été lancées », expliquait Gérard Allard, vice-président de Nantes métropole en charge du développement économique des territoires.

Nouveaux avenirs

« La fermeture de l’usine de la Seita avait été un véritable choc pour la commune. Depuis 2014, la ville de Carquefou a travaillé en partenariat avec Nantes métropole pour trouver un avenir industriel à ce site », rappelait Véronique Dubettier-Grenier, la maire de Carquefou.

Lidl, « 4 % du marché de la grande distribution dans l’Ouest de la France », a l’ambition à terme « d’ouvrir une dizaine de magasins dans le département ».

Pour l’anecdote, une centaine de couples de goélands nichent actuellement sur le toit de l’ancienne usine du cigarettier. Il est envisagé de leur trouver, en concertation avec la ligue de protection des oiseaux (LPO), un nouveau lieu de villégiature dans l’estuaire de la Loire.

mise à jour le 18 décembre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48