Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Emplois salariés dans la métropole nantaise : 3e année de progression ininterrompue

Emploi, chômage, perspectives d’embauches… Bref tour d’horizon des tendances du marché du travail au 3e trimestre 2017 dans la métropole nantaise.

Image.
9 500 emplois salariés privés supplémentaires (+ 3,7 % sur un an) sur le territoire de Nantes métropole, + 1,5 % d’emplois intérimaires, un taux de chômage de 7,3 % dans la zone d’emplois de Nantes, 2 points de moins que la moyenne nationale, 3 960 offres d’emplois supplémentaires par rapport à la même période l’année passée… Les chiffres du 3e trimestre 2017  traduisent une conjoncture économique favorable dont bénéficient la métropole nantaise et sa zone d’emploi. « L’emploi salarié entame sa troisième année de progression ininterrompue et quasiment tous les secteurs d’activités en profitent », indique l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (Auran) dans la livraison de février de son baromètre « emploi ».

La métropole nantaise s’affirme comme l’ un des bassins d’emplois les plus dynamiques de l’Hexagone. Le secteur des arts, des spectacles, des activités récréatives et celui des activités spécialisées et techniques ont été les plus créateurs d’emplois depuis le début du 4e trimestre 2016, avec une progression des effectifs de 6,3 % et 6,4 %. Avec près de 40 000 salariées, le commerce reste le premier secteur d’emplois privés de la métropole nantaise. L’industrie et la construction ont été, au cours de ce 3e trimestre 2017, les deux principaux secteurs employeurs d’intérimaires.

Indicateurs au vert pour les intentions d’embauche

« Au 3e trimestre 2017, le taux de chômage se stabilise à 7,3 % dans la zone d’emploi de Nantes, après trois trimestres consécutifs de baisse », indique l’Auran. Mais à Nantes métropole même, le nombre de demandeurs d’emplois a progressé de 2,3 %, soit 1413 personnes supplémentaires inscrites à Pôle emploi par rapport à la même période 2016.

Le nombre de chômeurs n’ayant eu aucune activité au cours du dernier mois (catégorie A) baisse. Mais les inscriptions dans les catégories B et C, les personnes toujours en recherche d’emplois qui ont toutefois exercé une activité professionnelle à temps partiel, progressent depuis trois trimestres consécutifs. Le taux de chômage chez les plus de 50 ans progresse de 4,3 %, par rapport à la même période l’année passée.
Côté insertion professionnelle, les tendances sont plutôt « favorables » indique l’Auran. La mission locale a suivi moins de jeunes (- 7 % en un an). Le nombre d’inscrits aux unités emplois de la métropole nantaise a, lui, reculé de 5 % en un an également.

Au cours de ce 3e trimestre 2017, Pôle emploi a proposé 3960 offres d’emplois supplémentaires par rapport à la même période l’année passée, les services productifs aux entreprises, les activités d’assurances, financières et immobilières se montrant les secteurs les plus porteurs.

Pour les intentions d’embauches, « les indicateurs sont au vert ». Au 3e trimestre 2017, les entreprises métropolitaines ont déclaré vouloir procéder à plus de 91 000 embauches, 5,8 % de plus par rapport à la même période en 2016.

mise à jour le 23 février 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48