Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Île de Nantes

Des logements sociaux de qualité sur l’Île

Comportant 30 logements sociaux, l’immeuble L’Oiseau des Îles se dresse en plein coeur de l’Île de Nantes, à proximité du Carrousel des Mondes Marins. Ambitieux, ce programme de Nantes Habitat s’inscrit dans la phase 2 du projet urbain de l’écoquartier de la Prairie-au-Duc.

L’Oiseau des Îles au coeur de l’Île de Nantes comprend 30 logements sociaux - Photo : Patrick Garçon L’Oiseau des Îles au coeur de l’Île de Nantes comprend 30 logements sociaux - Photo : Patrick Garçon
« Qui imaginerait qu’il s’agit d’un immeuble de logement social ?» interroge Alain Robert, président de Nantes Habitat et vice-président de Nantes Métropole en charge des grands projets urbains et des grands équipements.
Baptisé L’Oiseau des Îles, du nom du dernier trois-mâts sorti des Chantiers Dubigeon en 1935, ce nouveau programme de logements de Nantes Habitat se singularise par son emplacement, boulevard de la Prairie-au-Duc, à deux pas des Nefs. « Ce projet prend une dimension particulière, l’Île de Nantes étant le territoire où nous inventons la ville de demain », souligne Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole.
Un autre des attraits de L’Oiseau des Îles consiste en sa qualité architecturale : identifiable à son toit triangulaire, cette construction de couleur blanche, où se découpent de multiples formes carrées, est conçue autour d’un vaste socle couvert de bois. Outre six logements individuels avec terrasses et un commerce en rez-de-chaussée, elle comporte 24 logements répartis sur 8 étages, disposant tous de balcons individualisés.
Dans l’un d’eux, un T4 de 75 m2 situé au 4e étage, Malika Sakine, son mari Mohammed et leurs trois enfants ont emménagé le 12 juin 2014, laissant derrière eux la cité Babin-Chevaye, située dans le quartier République à Nantes. « Je suis assistante maternelle. Donc, il nous fallait un appartement spacieux et bien situé », explique Malika. Courant sur les trois côtés de leur appartement, la terrasse filante leur permet de profiter de la vue sur la Loire et le parc des Chantiers. « Nous sommes tout à côté de l’Éléphant. L’école est juste en bas. Prochainement, un parc va se créer. Nous sommes au coeur d’un quartier qui bouge.» Ce quartier de la Prairie-au- Duc va continuer à muer tous azimuts : à l’horizon 2017, juste à côté de la grue Titan, un autre programme de Nantes Habitat de 83 logements (50 logements sociaux et une trentaine en accession abordable) verra également le jour.

Isabelle Corbé

mise à jour le 31 octobre 2014



Question à Pascale Chiron


vice-présidente de Nantes Métropole déléguée au logement social.

Quelle politique conduire par rapport au logement social ?
Nous souhaitons mener une politique cohérente et équilibrée sur l’ensemble du territoire métropolitain avec un objectif : atteindre le pourcentage de 25 % de logement social dans chacune des 24 communes de la métropole nantaise. Ce travail doit être réalisé en partenariat avec les différentes communes, en étudiant les objectifs et les possibilités de chacune d’elles, en prenant en compte les efforts réalisés par certaines ainsi que certaines problématiques rencontrées par d’autres (nuisances sonores, zones humides, voies ferroviaires...). Nos efforts vont également concerner le logement abordable, en portant sa part à 25 % de la production neuve, (avec un encadrement des prix de vente à 2 400 €/m2). Enfin, à l’horizon 2017, 50 % des logements sociaux devraient être alimentés en énergies renouvelables, ce qui va se traduire par la baisse de la facture énergie et de l’émission de gaz à effet de serre.
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48