Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Culture Bar-Bars : trois jours de zinc et de musique

La 17e édition du festival Culture Bar-Bars se déroule les 22, 23 et 24 novembre. Au programme : plus de 300 concerts, expos et spectacles dans quelque 80 cafés de la métropole nantaise.

Image.
C’est le parrain du festival, le bluesman Manu Lanvin, qui ouvrira le bal en avant-première, le mercredi 21 novembre, au Coup du lapin à Nantes. Puis les sets de quelque 60 groupes s’enchaîneront durant trois jours, dans près de 80 cafés-culture de la métropole nantaise. Si cette effervescence musicale reste la base d’une programmation dense, une place importante est désormais réservée aux matchs d’improvisation, aux pièces de théâtre, aux performances et autres expositions.

« Le chanteur se lance un défi fabuleux : faire taire le bar ! » s’amuse Miossec. « Le café concert, c’est un lieu de vérité », ajoute Dominique A. Cette 17e édition ne les fera pas mentir. Quelques exemples ? À Nantes, Los Shamanes feront entendre leur musique du monde au Graslin de folie, Dj Deazy hip-hopera au bar pop, Paulette sauvage électrisera le Bar du coin, Marguerite d’amour distillera ses clowneries aux P’tits joueurs. Le Burkina Faso s’exposera au Narcisse. Le Bistro du vélo à Rezé vibrera soul et funky avec 100 % Fonky Niko.

La quasi-totalité des concerts et des spectacles est gratuite.

En dix-sept années d’existence, le festival né à Nantes s’est imposé, derrière la Fête de la musique, comme le 2e plus grand événement culturel de l’Hexagone. Il est aujourd’hui présent dans une cinquantaine de villes. « En 2017, il a réuni 125 000 festivaliers, précise David Milbéo, l’un des chefs d’orchestre de Bar-Bars, depuis 2007. Le festival caractérise aussi les rapports que les nouvelles générations entretiennent avec le spectacle vivant : butiner de lieu en lieu, au gré des rencontres, sans avoir forcément planifié son parcours à l’avance. C’est presque un symbole de la culture dionysiaque ! » lancent les organisateurs.

mise à jour le 14 novembre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48