Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Chronobus : « Le service doit constamment s’adapter, innover »

Le réseau de bus à haut niveau de service de la métropole nantaise s’est étoffé. Trois questions à trois élus dans la foulée de l’ouverture des nouvelles lignes C9 et C20 et du prolongement de la C3.

Image.
Comment le Chronobus participe-t-il de l’évolution du réseau de transport en commun de la métropole ?

Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain et vice-président de Nantes Métropole en charge des déplacements et des transports publics 
: « Les trois nouvelles lignes de Chronobus contribuent à faire évoluer le réseau TAN vers un réseau en étoile. La ligne C20 reprend l’itinéraire de la ligne 20, les boulevards intérieurs de la gare de Chantenay au campus du Petit-Port, avec un terminus École centrale-Audencia. C’est la première ligne structurante de rocade qui relie les quartiers ouest et nord de Nantes, sans passer par le centre-ville. Elle permet un déplacement latéral plus rapide, avec des horaires étendus, sur le quart nord-ouest de l’agglomération, très utile pour les étudiants et les scolaires. Elle est également connectée aux trois lignes de tramway, au réseau TER à la gare de Chantenay et à quatre autres lignes de Chronobus. La ligne C9, elle, relie Basse-Goulaine à Pirmil, via Saint-Sébastien-sur-Loire. Elle est connectée au busway et aux lignes 2 et 3 de tramway ».

Que représente, pour votre commune du sud Loire, l’arrivée de la ligne C9 ?

Laurent Turquois, maire de Saint-Sébastien-sur-Loire : « Je suis satisfait du déploiement de ce nouveau service sur Saint-Sébastien-sur-Loire. Le C9 contribue à notre politique volontariste en matière de modes de déplacements alternatifs et complémentaires. Le Chronobus raccourcit les temps de trajets. Il est un élément supplémentaire qui vient accompagner les attentes de changement des habitants. En tant que "ville-nature", notre responsabilité est d’impulser à notre échelle des évolutions pertinentes en faveur du développement durable ».

Comment ces trois lignes de Chronobus s’inscrivent-elles dans les ambitions de développement de la métropole nantaise ?

Johanna Roland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole : « Les transports collectifs sont un service public essentiel pour nos villes. Il doit constamment s’adapter, innover, évoluer pour rester performant et répondre aux nouveaux usages. Avec plus de rapidité, de régularité et de fréquences, ces nouvelles lignes améliorent la vie quotidienne des usagers de la TAN. La ligne C3, par exemple, met la gare sud de Nantes à moins de 30 minutes du terminus du parc Ar Mor à Saint-Herblain et ses 200 entreprises. Ces trois nouvelles lignes de Chronobus répondent aux exigences de déplacements d’une métropole économiquement dynamique, affichant notamment un taux de chômage de 2 points moins élevé que dans les autres grandes métropoles. En poursuivant le maillage du réseau et son développement au-delà du périphérique, nous franchissons une nouvelle étape dans notre engagement en faveur de la mobilité durable et de la transition énergétique. »

  • Plus d'infos sur le site de la Tan

mise à jour le 6 septembre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48