Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Chaussée des Moines : les conclusions de la concertation citoyenne

L’avis citoyen sur la rénovation et le réaménagement du site vertavien a été remis aux élus de Vertou et de Nantes métropole, samedi 7 juillet.

Les habitants de Vertou engagés, depuis avril dernier, dans un travail de réflexion sur la rénovation de la Chaussée des Moines ont, ce samedi 7 juillet, transmis leurs propositions d’aménagements au maire de Vertou, Rodolphe Amailland. « Les avis et les points de vue émis dans le cadre de cette concertation citoyenne sont une plus-value dans le projet que nous voulons construire ensemble », a-t-il rappelé.
« À la Chaussée des Moines, règne une ambiance de petit village qui est appréciée », a précisé Emmanuelle Meunier, l’une des participantes des ateliers, indiquant ensuite que les propositions d’aménagements portent, entre autres, sur « l’amélioration des usages, vers et avec la Sèvre nantaise » en s’appuyant sur « la force du paysage naturel ». La « sécurisation et la valorisation des terrasses des restaurants », « l’équipement des sols d’un revêtement de qualité » et la « mise en valeur de la Vertonne » sont des questions qui ont plutôt fait l’unanimité, a-t-elle ajouté. Un éventuel développement des activités ou la création d’un kiosque proposant à la vente boissons et petite restauration ont, eux, fait l’objet de discussions.

La question de la voiture

La place de la voiture et les stationnements ont été des sujets de débats centraux, a rappelé Baptiste Marty, « rapporteur » ce samedi du volet « Mobilités et déplacements » de la concertation. Les attentes des riverains, des commerçants et des visiteurs sont parfois divergentes. « Nous avons convenu qu’il fallait rationaliser la place de la voiture, améliorer la signalisation pour pouvoir se repérer facilement et réorganiser les parkings et l’offre de stationnements », a-t-il indiqué.
Aux agences de paysagistes et d’urbanistes Phytolab, Tugec et Biotope de finaliser désormais le projet. « C’est un lieu complexe, qui est notamment classé Natura 2000, et est soumis au plan de protection du risque d’inondation. Et il nous faut également prendre en compte la complexité des réseaux souterrains », a souligné Loïc Maréchal, de l’agence Phytolab.
Le projet sera dévoilé à l’automne prochain.

Téléchargez : 

mise à jour le 25 juillet 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48