Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Bricoleurs de génie et artistes high-tech au Nantes Maker Campus

La 3e édition de Nantes Maker Campus se déroulera du 6 au 8 juillet 2018. Voici dix bonnes raisons de se rendre à cette fête du génie créatif scientifique, tech et artistique.

Image.
Pour s’immerger dans le monde de demain
Découvrez les sept projets d’innovation (maison en impression 3D, façades de bâtiment en micro-algues, réparation cellulaire et tissulaire, bio-capteurs microbiens…) des chercheurs de l’université de Nantes grâce au casque de réalité virtuelle mis au point par la cellule de compétences « iRéalité ».

Pour la beauté de l’inutile
L’artiste Danniel Iliba Toya, originaire de Kinshasa, assemble des objets électriques et/ou électroniques pour construire des œuvres plastiques animées et un univers utopique. « Ses machines visiblement inutiles servent à une cause dont il est le seul à détenir le secret », précise Pierre Orefice, co-auteur et directeur de la compagnie La Machine.

Pour faire découvrir les bricolages technologiques aux enfants
Durant les trois jours, des ateliers de bricolage sont organisés pour les enfants. « Il faut mieux réserver et arriver dès l’ouverture », précise Jean-Baptiste Le Clec’h, l’un des organisateurs de la manifestation.

Pour la tech
La Nantes Tech intègre, cette année, le Nantes Maker Campus. « En alliant art et technologie, cet événement permet également aux artistes créateurs de machines fantastiques en mouvement de croiser les regards des étudiants, des chercheurs, des ingénieurs et des start-upers », précise Franckie Trichet, adjoint au maire de Nantes et conseiller métropolitain en charge de l’innovation et du numérique.

Pour échanger des idées
Le Nantes Maker Campus est un formidable lieu d’échanges des savoirs. Artistes, bidouilleurs, chercheurs, créatifs, curieux se retrouveront notamment au Fablab (laboratoire de fabrication) plateforme C, pour expérimenter conjointement imprimantes 3D, machines à commandes numériques, laser de découpe…

Pour en prendre plein les yeux
« Il faut se rappeler ce magnifique rassemblement, sur l’esplanade des Nefs, lors de l’édition de l’année dernière, de tous ces artistes, bricoleurs et inventeurs, créateurs, avec leurs machines, d’univers extraordinaires », remarque Pierre Orefice. Pour cette édition, la 2 CV en bois de Michel Robillard côtoiera le robot humanoïde imprimable en 3D et open source de Gaël Langevin.

Pour ne pas oublier que les artistes inventeurs sont « marteaux » !
Il y a de la folie furieuse à la Mad Max dans ce Pianochopper Baby, personnage principal d’un spectacle « burlesque, jubilatoire et libérateur », mené tambour battant sur des airs de Chopin, Bach, Debussy et Satie...

Pour la poésie
La « froideur » des machines ne leur enlève pas toute capacité de poésie. Il en est ainsi du robot-écrivain du Hollandais Gijs Van Bon, du lecteur de musique manuel des Russes de la compagnie Alchemical music box, transformant l’énergie physique en électricité pour pouvoir jouer son morceau préféré n’importe où.

Pour découvrir les métiers de la métallurgie
L’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), partenaire de l’événement, fera découvrir quatre de ces métiers avec une approche ludique. Elle proposera également à des apprentis créateurs de concevoir, avec un crayon 3D, les objets du futur.

Pour faire la fête… foraine
La Nantes Maker Campus est une « foire populaire ». Jorda Ferré revient avec ses manèges, Antigua et Barduba, constructions d’objets recyclés assemblés avec un sens subtil de l’ingénierie. Pour les enfants et les parents.

Pratique :

  • Le village des Makers : sous les Nefs et sur le parc des Chantiers. Vendredi 6 juillet de 14h à 18h. Samedi 7 et dimanche 8 de 10h à 18h. Entrée de 8 à 12 €. Gratuit pour les moins de 6 ans.
  • Le campement d’artistes : sous les Nefs et sur le parc des chantiers. Accès gratuit.
  • Pour en savoir plus : http://nantesmakercampus.com

mise à jour le 29 juin 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48