Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Bonjour respect, adieu incivilités !

« Des coucous, pas des coups ! Le respect, tous concernés ». C’est l’un des onze slogans de la campagne en faveur du civisme et du respect lancée ce mercredi 22 novembre pour lutter contre les violences et les incivilités commises à l’encontre des agents de service public.

Image. Nantes, Nantes Métropole, la Semitan et la préfecture, rejoints par une cinquantaine de partenaires, ont lancé une vaste campagne pour appeler les citoyens au civisme et au respect.
En septembre dernier, à la suite de nouvelles agressions commises sur les conducteurs et les contrôleurs de la Tan, Nantes Métropole et la Préfecture prenaient des mesures pour renforcer la sécurité dans les transports publics : présence policière renforcée, nouveaux agents de prévention TAN, installation de caméras supplémentaires, etc. Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de la métropole nantaise, en appelait aussi plus largement à la « mobilisation de tous pour enrayer les violences » dont sont victimes les agents des services publics.

Trois mois plus tard, conformément à cet engagement, Nantes, Nantes Métropole, la Semitan et la préfecture de Loire-Atlantique ont lancé, mercredi 22 novembre, une vaste campagne appelant au respect, en particulier au respect des agents du service public, ceux-là même « qui se consacrent au service des autres et font vivre au quotidien les valeurs de la République », rappelle Nicole Klein, préfète de Loire-Atlantique. « La tranquillité publique, c’est l’affaire de tous et le bien vivre ensemble commence d’abord par se respecter les uns, les autres », souligne Johanna Rolland.

« Mer… ci d’être poli », « Les gros…mots, ça rend lourd », « Tendre la main… c’est le pied », « Tout roule... quand on sait se conduire » sont quelques-uns des slogans, au ton volontairement souriant et décalé, que l’on verra fleurir sur les affichages publics, dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Une mobilisation inédite

Cette initiative a rencontré un écho positif. Plus de 50 partenaires de tout le département ont rejoint le mouvement : de nombreuses communes, des associations d’éducation populaire, la CPAM, les bailleurs sociaux… « Cette mobilisation prouve que la question du respect traverse l’ensemble de la société », observe Xavier Crouan, directeur général adjoint de Nantes Métropole et de la Ville en charge de l’information et de la relation au citoyen. « Sans respect, c’est le lien social qui se délite », abonde Michelle Bureau, déléguée de l’association des Francas Pays de la Loire, impliquée sur l’éducation des jeunes aux côtés de l’école.

Le premier volet de la campagne, une première en France dans sa forme, se déroule jusqu’au 10 décembre. Les agents des différents services publics en seront les premiers relais. 15 000 badges « Bon Jour ! » sont mis à disposition de tous dans les lieux d’accueil du public.



A vos slogans !

Du 27 novembre à la mi-décembre, les internautes sont également invités à proposer leur propre slogan sur la page Facebook de la ville de Nantes. Les meilleurs messages seront sélectionnés pour réaliser le second volet de la campagne prévue au printemps 2018.

A noter que l’opération nantaise est directement inspirée d’une campagne belge initiée par le Ministère de la fédération Wallonie-Bruxelles. « Nous avons été séduits par leur démarche positive pour faire passer, dans un univers coloré, un message fort auprès d’un maximum de personnes », explique Xavier Crouan. N’hésitez pas vous aussi à rejoindre le mouvement et partagez le hashtag #nantesrespect !

Pratique

Ils sont partenaires de la campagne de sensibilisation



La Carene, la ville de Saint-Nazaire, Pôle emploi 44, le CHU, la SNCF, la Stran, l'université de Nantes, NGE, la CPAM, la MSA Loire-Atlantique-Vendée, la Carsat, l'Accoord, la FAL, le Cemea, l'UFCV, la mission locale, Léo-Lagrange, les Francas, les villes de Saint-Jean-de-Boiseau, Saint-Herblain, La Montagne, La Chapelle-sur-Erdre, Couëron, Sainte-Luce-sur-Loire, Orvault, Indre, Saint-Sébastien-sur-Loire, Les Sorinières, Le Pellerin, Rezé, Mauves-sur-Loire, Bouguenais, Bouaye, Carquefou et Sautron, les bailleurs sociaux de Loire-Atlantique (Aiguillon, Atlantique Habitation, le CIF, Coop Logis, Espace Domicile, GHT, Habitat44, Harmonie Habitat, Immobilière Podeliha, Logiouest, la Nantaise d'Habitations, Nantes Métropole Habitat, la Samo, Silène et Vilogia).

mise à jour le 29 novembre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48