Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Barakason : focus sur la saison 2018-19

Depuis 1979 résonnent ici toutes les musiques actuelles : hip-hop, rap, rock indépendant... Tour d'horizon de la nouvelle saison en compagnie de Ludovic Rétif, responsable de sa programmation.

Image.
Une intention
À la Barakason, le public a peu de chance de croiser des têtes d'affiche. « Notre parti pris, assez fort, est d'accorder une place à la nouvelle scène, d'accueillir des artistes en développement ou en émergence. Nous sommes des défricheurs de talents ». En moyenne, une quinzaine de soirées sont programmées, soit une bonne trentaine de groupes chaque saison, certains dans le cadre de partenariats, tel celui passé, cette année, avec Stereolux (Motorama, à Stereolux, 18 octobre ; Grand Blanc, à la Barakason, 6 décembre). Autre opportunité offerte à quelques-unes de ces jeunes formations : se produire à l'Auditorium, dans des conditions acoustiques.

Une nouveauté : les Rencontres de la Soufflerie  

Dans le prolongement des Rencontres musicales, initiées l'an dernier, elles débutent le 27 novembre et se singularisent par une ouverture à l'architecture. Dans trois lieux rattachés à la Soufflerie (Barakason, école de musique de la Balinière, Auditorium), une vingtaine de rendez-vous avec le public sont programmés de novembre à avril, au tarif unique de 5€ (gratuit sous condition de revenus) : 15 concerts-rencontres (vendredi à 19h), et 5 conférences autour de l'art, de l'urbanisme et de l'architecture (mardi à 19h). « Nous affirmons une volonté de vulgarisation au sens noble du terme », considère Ludovic Rétif.

Coup de cœur n°1 : Bombino
De nationalité nigérienne, ayant connu la route de l'exil, Omara Moctar, alias Bombino se réfère, dans sa façon de jouer de la guitare, à Haja Bebe, célèbre guitariste touareg, Tinariwen, ainsi qu'à Jimi Hendrix et John Lee Hooker. Ses chansons oscillent entre blues touareg, desert rock et folk. « Cette figure de proue de la scène blues touareg est un véritable guitar hero, avec une grosse réputation à l'international ». Concert le 3 octobre.

Coup de cœur n°2 : Nemir
Après avoir collaboré avec de nombreux artistes (Stromae, Nekfeu, PLK), le jeune rappeur français sort son premier album. « Nemir parle de son quotidien, avec des paroles douces, sur des musiques modernes, parfois à base de nappes de synthés, parfois sur un tempo plus rythmé. Il appartient à un courant du hip hop que l'on peut qualifier de bienveillant ». Concert le 8 novembre.

Coup de cœur n°3 : Mermonte
Venu défendre son second album, Mermonte, groupe rennais composé de 9 musicien(ne)s, conçoit une pop orchestrale complexe, riche en guitares, chœurs et claviers, entre post-rock, pop et folk. « Un groupe qui fait bouger les lignes, avec une musique très singulière » Concert le 31 janvier.

mise à jour le 30 août 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48