Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Artistes et bricoleurs internationaux réunis pendant Nantes Maker Campus

Du 8 au 10 juillet, Nantes sera la capitale mondiale des bidouilleurs, inventeurs et artistes internationaux. Des « makers », comme on les appelle en Californie, ceux qui bricolent des machines et des univers.

Image. © Ania Dziadkiewicz.
Des machines majestueuses ou étonnantes qui prennent vie, des ateliers, des démonstrations et des artistes venus du monde entier… Il y aura de l'animation, du 8 au 10 juillet, près des Machines de l'Île, lors de la première édition du Nantes Maker Campus.

Voici les cinq événements à ne pas manquer :

1/ Le campement d'artistes
Situé sur la piste de l'Éléphant, il sera ouvert à tous et consacré aux inventions d'artistes venus d'Europe et de Californie. L'occasion de découvrir Paul le robot  qui va « croquer » le public : son concepteur, Patrick Tresset (Londres), lui a appris a dessiner exactement comme lui. Dirk, le robot d'Electric Circus (Amsterdam) qui ressemble à s'y méprendre à un humain, va flâner dans les rues en poussant son chariot, pendant que les poissons volants et lumineux de Jean-Pierre David (Marseille) survoleront tranquillement le site. On croisera aussi des serpents roulants jumeaux (Jon Sarriugarte – San Francisco), une danseuse élégante (Antigua I Barbuda – Barcelone) et une mante religieuse (compagnie La Salamandre – Nantes).

2/ Le Maker Faire
Un salon clos installé sous les nefs réunira des « Makers » : des Géo Trouvetou, des inventeurs de France et d'Europe. Qu'ils soient passionnés d'artisanat, d'électronique ou de robotique, ils bricolent des objets et partagent leurs connaissances sur internet. Dans ce salon, on découvrira des startups innovantes, des systèmes d'impression 3D, des drones, des applications pour smartphone… Ce salon Maker Faire  mettra en avant « des concepteurs de machines qui investissement le champ artistique et qui recherchent la rencontre avec le public », explique Pierre Orefice, directeur des Machines de l'Île. Plus de 500 makers ont répondu à l'appel, dont plusieurs Nantaises et Nantais. Cet espace est ouvert à tous mais l'entrée est payante (Pass 1 jour : 6€ /12€ . Pass 3 jours : 10€ / 20€ ).

3/ La sortie de l'araignée géante
Après Long Ma le Cheval Dragon l'année dernière, c’est au tour de Kumo, la grande araignée de la Compagnie La Machine, de s’emparer des rues de Nantes. Avec ses longues pattes articulées et ses petits yeux globuleux et mobiles, elle a de quoi attendrir les plus farouches des arachnophobes. C'est la grande sœur de la veuve noire présentée en février dernier dans la galerie des Machines : elle est deux fois plus grande qu'elle. Après avoir voyagé de Liverpool à Yokohama, en passant par Pékin et Calais, l'araignée géante Kumo montrera le bout de ses mandibules pour la première fois à Nantes, dans le centre-ville le 8 juillet, puis elle va se déplacer librement sur le parc des Chantiers, du 9 et 10 juillet, pendant Nantes Maker Campus. Elle va réagir à son environnement et va jouer avec les promeneurs. Quelques chanceux, désignés spontanément et au hasard dans le public, pourront embarquer gratuitement sur son dos ! Dimanche 10 juillet au soir, l’araignée va s’endormir sous les Nefs. Elle restera exposée ainsi, au regard de tous, pendant une quinzaine de jours pour être finalement réveillée lors d’un week-end aux couleurs du Voyage à Nantes, du 22 au 24 juillet.

4/ L'exposition photos Burning Man
Nantes Maker Campus sera l'occasion de découvrir une exposition de photos époustouflantes de Burning Man, un grand festival artistique qui se tient chaque année dans le désert du Nevada. « C'est une aventure humaine incroyable, un des événements les plus fous au monde, affirme Pierre Oréfice. C'est aussi une  incroyable histoire de constructeurs de machines et de bâtisseurs. » Les photographies de Gilles Bonugli, qui a couvert de nombreuses éditions du Festival  Burning Man, seront exposées sous les Nefs. Marian Goodell, directrice du festival, participera à la conférence « Art of faire », le jeudi 7 juillet , de 14h30 à 21h sous les Nefs, en avant-première de l'événement.

5/ La grande nocturne du samedi 9 juillet
Samedi soir, à la tombée de la nuit, une grue de 160 tonnes va élever une grosse boule de feu au-dessus de la cale de lancement, entre les Nefs et le Carrousel des mondes marins. C'est le point de départ d'une incroyable ronde sur la piste de l'éléphant. Les créateurs des Machines de l'Île relâcheront tout leur bestiaire : « De 22h à 1h du matin, on va faire sortir les deux serpents, l'araignée géante, l'éléphant, la danseuse… Ça va être un grand bazar. » Et certainement un grand moment de poésie.


A savoir :

Pratique :

mise à jour le 6 juillet 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48