Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Angers Nantes Opéra : la saison culturelle 2018-19

Changement de directeur du côté de Graslin. Arrivé en janvier, Alain Surrans met en musique le rapprochement de la structure nanto-angevine avec Rennes. Et enclenche la petite musique de la participation des publics. Il nous en dit plus sur cette nouvelle saison.

« The Beggar’s Opera » (photo Patrick Berger) « The Beggar’s Opera » (photo Patrick Berger)
Une intention
« C’est une année charnière pour Angers Nantes Opéra, où les collaborations s’amplifient entre nos deux villes et Rennes. Un des intérêts de ce rapprochement est de partager le travail de production : il y aura moins de répétitions à Graslin, ce qui fait qu’on peut faire vivre le lieu différemment, multiplier les coopérations : par exemple avec le lieu unique, qui fera jouer Philip Glass dans le théâtre en septembre, ou avec le Centre chorégraphique national qui ramène à Graslin une activité chorégraphique et vient y répéter le temps des travaux dans ses locaux. »

Une nouveauté : « Ça va mieux en le chantant »
« C’est une proposition expressément destinée aux familles, à ce public des 30-50 ans que l’on voit peu chez nous. Ce sont des concerts populaires à 4€, de découverte, où ils peuvent emmener leurs enfants. Et le principe, c’est de faire chanter le public, que la salle se transforme en chœur ! Cinq rendez-vous sont prévus pendant la saison, avec en amont, des ateliers de préparation animés par des chefs de chœur. »

Coup de cœur n°1 : « The Beggar’s Opera »
« Cet "Opéra des gueux" est une critique très corrosive de la société du début du XVIIIe siècle. Le grand metteur en scène Robert Carsen a transposé cette œuvre de Gay et Pepusch à notre époque et ça marche formidablement bien ! En créant une satire sociale intemporelle, il souligne combien les vices d’aujourd’hui sont proches de ceux d’hier. » Représentations du 11 au 14 décembre 2018 au théâtre Graslin et tournée en Bretagne et Pays de la Loire.

Coup de cœur n°2 : « Cendrillon »
« L’opéra est un monde de diversité, touffu, très vivant. Pour preuve, cette œuvre de Jules Massenet où Claude Schnitzler à la direction musicale et Ezio Toffolutti, avec ses décors et ses costumes, nous transportent dans le rêve. Massenet a voulu à travers le conte de Cendrillon montrer la résolution des femmes. C’est une œuvre féministe, d’ailleurs tous les rôles sont tenus par des femmes ! » Les représentations auront lieu du 25 novembre au 4 décembre 2018 au théâtre Graslin.

Coup de cœur n°3 : « Voix du monde »
« Nous souhaitions nous ouvrir aux musiques du monde, qui ont beaucoup à nous apporter. Cela débouche sur cette nouvelle proposition, imaginée avec la Soufflerie de Rezé : un parcours de 8 concerts, dont la moitié ont lieu au théâtre Graslin. Nous aurons du gospel avec un incroyable trio de mamies du Mississipi, un duo ouïgour entre Orient et Extrême-Orient, une soirée flamenco avec Maria Heredia, des chants persans avec l’Iranienne Sahar Mohammadi. L’idée est de surprendre, mais c’est aussi un challenge puisque l’on en attend un mélange des publics. » Les concerts ont lieu les 8 janvier, 11 février, 29 mars et 18 juin 2019,


Programme complet et réservations : http://angers-nantes-opera.com

mise à jour le 25 juillet 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48