Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Airseas s’implantera à Nantes en 2020

L’entreprise toulousaine, qui travaille sur des cerfs-volants géants capable de contribuer à la propulsion des navires de commerce, installera son siège social dans le Bas Chantenay fin 2020.

Image. Les « ailes volantes tractantes » d’AirSeas devraient permettre aux cargos d’économiser plus de 20 % de carburant.
Elle pourrait devenir l’un des emblèmes du site de l’Usine électrique, dans un secteur du Bas Chantenay en plein renouvellement urbain. Issue d’Airbus et créée en octobre 2016 à Toulouse, Airseas utilise des technologies aéronautiques pour développer une « aile volante tractante », une sorte de cerf-volant géant.

Point de voltige aérienne en vue, les aéronefs, baptisés « Seawing » sont destinés à « tirer » les navires marchands. Ce mode de propulsion auxiliaire devrait permettre plus de 20 % d’économies de carburant et d’émissions nocives. Une donnée importante lorsque l’on sait que le trafic maritime international représente près d’1,5 milliard de tonnes de CO2, soit environ 4,5 % des émissions mondiales d’origine humaine. Airseas a pour ambition d’équiper 1000 navires par an d’ici à 10 ans.

«Il s’agit d’un projet d’entreprise maritime, un secteur stratégique que nous accompagnons, ancré dans la transition énergétique que nous mettons en œuvre au bénéfice du territoire et de ses habitants et acteurs, a commenté Johanna Rolland, présidente de Nantes métropole et maire de Nantes. A terme, c'est un potentiel de création de 200 emplois en prototypage et développement, puis en production.»
« L’intégration dans un écosystème de compétences et d’industries maritimes est essentiel pour le développement d’AirSeas », explique pour sa part Vincent Bernatets, président de l’entreprise.

AirSeas s’installera sur le site de l’Usine électrique, dans le Bas Chantenay, qui va devenir un pôle économique innovant dans le secteur maritime et celui des énergies marines renouvelables. L’entreprise sera l’un des premiers occupants d’un immeuble de 5000 m² réalisé par Nantes métropole aménagement. A terme, l’intégration des ailes géantes pour navires devrait nécessiter la construction d’un nouveau bâtiment de 6000 m² sur le territoire de la métropole.

mise à jour le 9 janvier 2019



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48