Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Airbus fait voler les barrières du handicap

L’avionneur Airbus emploie plus de 7 % de travailleurs handicapés.
Visite des ateliers.

Airbus fait voler les barrières du handicap
Dans le vaste atelier où sont créés les ailerons de certains avions d’Airbus, Sylvain et Arnaud s’affairent à leur machine. Sylvain a été sur plusieurs postes différents, à l’assemblage, aux machines à ailerons, aux commandes numériques. Comme Arnaud, il est maintenant ajusteur. Sylvain est malentendant et se fait comprendre verbalement. Arnaud utilise la langue des signes et a besoin d’un interprète. « Nous avons depuis dix ans une politique en faveur des sourds et malentendants, avec, notamment, l’assistance de traducteurs via un institut lié à notre partenaire, l’établissement pour sourds et malentendants de La Persagotière, explique Yves-Olivier Lenormand, responsable des relations sociales à Airbus. Nous recrutons d’abord des gens qui ont des compétences, avant d’évoquer un handicap. Ensuite, nous adaptons le poste en fonction du handicap. »

L’avionneur, installé à Bouguenais, emploie 2 200 salariés, dont 136 salariés, en CDI, reconnus travailleurs handicapés. En 2011, Airbus employait ainsi 7,11 % de salariés handicapés et ce pourcentage augmente chaque année. « Nous réalisons des actions de sensibilisation du management sur le handicap au sein d’Airbus, et oeuvrons aussi pour le maintien dans l’emploi de personnes récemment déclarées travailleurs handicapées », détaille le responsable des relations sociales. Rencontres, visites de l’entreprise et missions d’intérim destinées aux demandeurs d’emploi handicapés sont ainsi proposées. « Nous avons aussi une convention signée avec Handisup, avec qui nous organisons notamment des simulations d’entretiens, déclare Yves-Olivier Lenormand. L’embauche d’une personne handicapée va amener une réflexion globale sur l’environnement de travail, et cela permet aussi de dédramatiser le handicap, sachant que 80 % des handicaps ne sont pas visibles. »

GL

mise à jour le 5 mars 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48