Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Agriculteurs bio, installez-vous dans la métropole !

En partenariat avec la chambre d’agriculture, CAP44, Terre de liens, la SAFER et le GAB44, Nantes Métropole lance un appel à manifestation d’intérêt à destination des agriculteurs bio.

La métropole compte aujourd'hui 42 exploitations bios, comme celle de François Mosset, à Couëron. La métropole compte aujourd'hui 42 exploitations bios, comme celle de François Mosset, à Couëron.
42, c’est à ce jour le nombre d’exploitations bio sur le territoire de la métropole nantaise. Un chiffre qui a quasiment doublé en cinq ans et qui devrait encore augmenter en 2019. La Métropole accompagne depuis 2010 les installations agricoles, bio et conventionnelles, sur son territoire avec des aides financières pouvant atteindre 14 000 euros et un programme “friches” destiné à remettre en culture les délaissés agricoles.

Mais avec le lancement du programme alimentaire territorial, adopté lors du conseil métropolitain du 5 octobre, l’ambition est de renforcer ces installations agricoles, avec un souci d’encourager une alimentation bio, locale et de qualité. Un groupe de travail a donc été créé avec la Métropole, la Chambre d’agriculture, Cap 44 (Construire une agriculture paysanne performante et plurielle), Terre de Liens, la SAFER (Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural) et le GAB 44 (Groupement des agriculteurs bio de Loire-Atlantique).

Porte d'entrée unique
“Le reproche que l’on peut nous faire c’est que pour s’installer, c’est un peu le parcours du combattant, explique Steven Kergoat, technicien forêt-agriculture à Nantes Métropole. Les porteurs de projets sont obligés d’aller frapper à toutes les portes, cela peut prendre du temps, et, parfois, il arrive qu’ils s’y perdent. Par ailleurs, nous avons du mal à gérer les installations sur les grands sites. En échangeant avec nos partenaires du groupe de travail, nous sommes arrivés au même constat, et nous avons eu l’idée d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI), pour filtrer les porteurs de projets et les projets dont on a écho.” L’idée est que cette AMI devienne, à terme, la porte d’entrée unique pour les personnes souhaitant s’installer sur le territoire.

Une plateforme internet a donc été lancée, qui permet aux personnes intéressées de soumettre leur projet jusqu’au 30 novembre 2018. L’offre s’adresse aux projets professionnels uniquement. “Par ailleurs, nous allons prioriser les projets alimentaires, même si l’on étudiera les autres, avec une préférence pour le bio, car c’est une demande du territoire et des habitants.” L'objectif est de parvenir à des installations dès 2019 mais des installations pourront avoir lieu plus tard si un projet n'est pas mature mais intéressant pour le territoire. Les candidats retenus seront accompagnés et pourront visiter les sites proposés, qui demeurent pour l’instant confidentiels.

Pratique :

  • L'appel à manifestation d'intérêt est disponible en ligne sous forme de questionnaire Frama ou Google.
    Il se clôturera le 30 novembre.

mise à jour le 25 octobre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48