Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Aéroport de Nantes Atlantique et stratégie du territoire : restitution des ateliers du Rebond

Depuis le 20 janvier, ces ateliers rassemblaient les acteurs économiques, touristiques, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation autour d’une réflexion collective sur l’avenir du territoire après l’abandon du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique.

Image. Entamés le 20 janvier, les travaux des ateliers Rebond se sont conclus lundi 11 juin.
Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole, a réuni lundi 11 juin la Chambre de Commerce et d’Industrie, une soixantaine de chefs d’entreprises, acteurs de l’économie, du tourisme, de l’enseignement supérieur, de l’innovation et de la recherche. Ce rendez-vous conclut le travail collectif mené depuis le 20 janvier dernier, au lendemain de l’annonce par l’État de l’abandon du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique.

Plus de 150 acteurs se sont mobilisés à l’occasion des 9 ateliers organisés par la Métropole pour travailler ensemble sur une plate-forme de propositions et de projets suite à la décision de l’État de maintenir l’aéroport Nantes Atlantique sur site.

« Engagement, réactivité et agilité sont des atouts majeurs de Nantes, ce collectif en est l’illustration. Nous avons travaillé ensemble pour formuler des propositions opérationnelles pour l’avenir de la métropole nantaise, de la Région et du Grand Ouest. Nous sommes mobilisés pour que Nantes ait demain des infrastructures à la hauteur d’une métropole à dimension internationale et à la qualité de vie confortée », a déclaré Johanna Rolland à l’ensemble des acteurs réunis autour d’elle.

Les acteurs ont exprimé plusieurs priorités d’investissements à porter auprès de l’État, fruits de leurs travaux en ateliers :

1) La nécessité d’affirmer la dimension internationale de la plate-forme Nantes Atlantique
Les participants ont mis en avant cette condition pour le développement économique du territoire qui positionne résolument Nantes dans le réseau des grandes métropoles européennes. Cette plate-forme devra rapidement proposer un niveau de service adapté à l’activité des entreprises et au tourisme :
  • développement des lignes quotidiennes directes vers les métropoles européennes, ainsi que des connexions avec les hubs aéroportuaires majeurs pour les liaisons vers le grand international ;
  • disposer d’une aérogare innovante dans son design, tant au niveau des services que de l’environnement, première vitrine du territoire pour ses visiteurs ;
  • limiter les nuisances pour les populations.

2) Le renforcement des infrastructures d’accessibilité du territoire
Les acteurs ont souligné que le maintien de la plate-forme Nantes Atlantique devra s’accompagner d’investissements pour :
  • améliorer l’accessibilité à court terme et moyen terme de l’aéroport ;
  • renforcer la fiabilité, régularité, fréquence des liaisons grande vitesse Saint-Nazaire-Nantes-Paris et les aéroports franciliens, ainsi que les liaisons ferroviaires directes vers les autres métropoles françaises, notamment Rennes ;
  • accélérer l’aménagement du périphérique
  • participer à l’étude et la réalisation d’un nouveau franchissement de la Loire tous modes.

3) Faire de Nantes Métropole un territoire de solutions aux transitions

 
Les acteurs ont exprimé leur envie que la Métropole s’affirme comme une métropole de référence dans l’innovation et l’expérimentation avec une capacité d’accélération de projets dans tous les domaines. Ils proposent de :
  • conforter les filières d’excellence du territoire autour de la Santé (Quartier hospitalo-universitaire) et de l’Industrie du futur (campus d’innovation industrielle Jules Verne) ;
  • affirmer le caractère innovant du territoire en soutenant des expérimentions (film photovoltaïque, navette autonome vers l’aéroport, Hyperloop, etc.) pour imaginer les solutions nouvelles aux transitions économiques et sociétales (environnementale, numérique, démocratique, etc.) ;

Ces priorités sont partagées avec les partenaires institutionnels (Région des Pays de la Loire, Département de Loire-Atlantique, la CARENE) et sont un point central des échanges en cours avec l’État.
 

mise à jour le 12 juin 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48