Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



A Serbotel, le numérique au service des métiers de bouche

La 17e édition de Serbotel, le salon des métiers de bouche, de l’hôtellerie et de la restauration, s'ouvre dimanche 22 octobre au parc des expositions de Nantes. L'occasion de découvrir un secteur qui allie tradition et innovations digitales !

Image. Serbotel est le 3e plus important salon de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche en France. 460 exposants et 34 000 visiteurs sont attendus pour la 17e édition, du 22 au 25 octobre au Parc Expo de la Beaujoire.
« Le numérique va changer nos modes de consommation, mais pour autant le restaurant du futur n’a pas vocation à dépersonnaliser l’expérience culinaire ». Pour s'en rendre compte, rendez-vous au salon Serbotel 2017. La conférence d'ouverture, ce dimanche 22 octobre, a pour thème "L'innovation digitale au service de l'agroalimentaire".
 
Les expressions « Food tech », « restaurant 3.0 » ont désormais fait leur apparition dans le langage des métiers de bouche, de l’hôtellerie et de la restauration.

Les produits de la mer frais peuvent s’acheter dans une poissonnerie qui n’a d’existence que sur Internet, et être livrés à domicile ou en drive. Une application pour smartphone propose au consommateur de devenir « un héros anti-gaspi en sauvant les invendus des commerçants » près de chez lui.

Depuis 2016, la chambre des métiers de Loire-Atlantique a formé au numérique 250 artisans du secteur. « Les consommateurs sont de plus en plus autonomes et connectés, ce qui oblige nos professionnels à suivre ces nouvelles tendances, tout en apportant un soin particulier à la relation client qui doit être de plus en plus personnalisée. Ils doivent leur faire vivre une expérience », indique Yann Trichard, président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nantes-Saint-Nazaire, partenaire de Serbotel. Rares sont aujourd’hui les restaurateurs qui n’ont pas pignon sur les réseaux sociaux.

Vitrine des savoir-faire et de la qualité

Durant quatre jours, concours, challenges et trophées, en boulangerie, pâtisserie, boucherie, charcuterie, poissonnerie, etc., se succéderont sur le salon. Une invitée de marque - Audrey Pulvar, nouvelle présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme (créée par Nicolas Hulot) - est attendue lundi 23 octobre pour parler de la démarche "Mon Restau Responsable®" lancée dans la restauration collective.

« Il faut chercher comment sublimer les produits afin de donner du plaisir et du bonheur à sa clientèle », rappelle Laurent Saudeau, chef doublement étoilé au Michelin du manoir de la Boulaie à Haute-Goulaine, et  président, pour cette 17e édition de Serbotel, du 11e trophée national de restauration collective autogérée.

« Que cela soit au niveau des industriels ou des artisans, le mot d’ordre est qualité, qualité des produits finis, des ingrédients entrant dans les recettes », commence Bruno Bertrand, maître instructeur de l’école italienne des pizzaïolos et champion du monde 2010 des pizzaïolos, « mais sont aussi menés de gros efforts en terme de traçabilité, et de responsabilité sociale et environnementale », ajoute-t-il.
 
460 exposants au total sont présents cette année à Serbotel. 34 000 visiteurs sont attendus. Créé en 1985, le salon nantais qui se tient tous les deux ans, est aujourd’hui le 3e plus important salon de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche en France. Un succès qui surfe sur un secteur en croissance en Loire-Atlantique. Depuis 2012, le nombre de création d’entreprises alimentaires a progressé de 36 %, et celui des créations d’emplois de 26 %. Le département compte aujourd’hui 17 % d’apprentis de plus qu’il y a cinq ans.

Visite virtuelle du nouveau MIN



« L’innovation en agroalimentaire : comment de jeunes pousses nantaises apportent-elles des solutions aux besoins des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration. » C’est le thème de la conférence qui se tiendra, en ouverture du salon, le dimanche 22 octobre, sur le stand du marché d'intérêt national de Nantes métropole (MIN). Le MIN de Nantes métropole, deuxième de France après celui de Rungis, « grenier » et « jardin » de l’agglomération, est, cette année encore, le partenaire tout naturel de Serbotel. Produits alimentaires locaux et régionaux seront à déguster, tous les jours, sur son stand. Et des visites virtuelles permettront de découvrir le futur MIN, dont l’ouverture est prévu début 2019, à Rezé.




Bon à savoir

L'innovation digitale au service de l'agroalimentaire
Conférence inaugurale organisée par Nantes Métropole et le MIN de Nantes Métropole, ouverte au grand public
Dimanche 22 octobre 2017 de 10h30 à 11h30 au Serbotel (Exponantes).
Comment les recettes des jeunes pousses (startup) nantaises apportent des solutions aux besoins des professionnels de l'hôtellerie et de la restauration ?
Illustration avec le transfert du MIN de Nantes Métropole et pitchs de start-up issues des incubateurs métropolitains
  • La plateforme numérique : la nouvelle vente de demain ?
  • La performance énergétique : la voie incontournable des bâtiments de l'agroalimentaire de demain (et d'aujourd'hui) ?
  • Comment les jeunes pousses révolutionnent le secteur de l'hôtellerie restauration ?

En savoir plus

mise à jour le 19 octobre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48