Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



5Ponts : les travaux démarrent, la ferme urbaine prend corps

Début annoncé des travaux préparatoires, choix du gestionnaire de la ferme urbaine, expérimentations de jardinage, le projet 5Ponts avance ! Il regroupera en 2020, sur un site unique, lieu d'accueil pour les personnes à la rue, logements, restaurant solidaire, locaux économiques et ferme urbaine.

Image.
Nouvelle étape pour le projet des 5Ponts ! Fin 2020, il regroupera, sur un site unique, plusieurs équipements de l'association des Eaux-Vives, aujourd'hui disséminés dans la ville : halte de nuit rue d'Hercé, restaurant Clairefontaine quai de la Fosse et centre d'hébergement d'urgence rue des Olivettes. Il proposera également des logements sociaux et abordables, des locaux économiques et une ferme urbaine sur les toits. Les travaux préparatoires à la construction vont débuter d'ici la fin avril. Le lauréat de l'appel à candidature pour gérer la future ferme urbaine vient également d'être acté et des expérimentations se profilent.

Un jeune agronome pour la ferme urbaine


Pour gérer la future ferme urbaine des 5Ponts, Antoine Devins, jeune ingénieur agronome accompagné par l'association La SAUGE, a été choisi à l'unanimité parmi 5 candidats. Le jury regroupait les 5 partenaires du projet : la Samoa, la SAMO, Nantes Métropole, la Ville de Nantes et l'association des Eaux Vives. Co-fondateur de l'association La SAUGE, qui est à l'origine des 48 heures de l'agriculture urbaine, il a proposé d'organiser son projet autour de 3 espaces :
  • une serre de 600 m2 au 6e étage d'un des bâtiments, où seront cultivées des micro-pousses, dans un mode de culture simple permettant l'insertion par l'activité des personnes accueillies aux Eaux-Vives ;
  • une "pépinière de quartier" installée dans une serre de 200 m2 et 300 m2 de terrasse au 4e étage d'un second bâtiment, qui cherchera à impliquer les habitants du quartier ;
  • enfin, la "prairie de Loire", installée sur 3000 m2 au sol, qui permettra à l'ensemble de ce projet d'être viable, avec une vocation productive et évènementielle.
La "prairie de Loire" pourrait prendre corps dès le printemps 2019, tandis que l'exploitation des toitures de 5Ponts est attendue fin 2020, à la livraison de l'ensemble de l'opération.

"Jardin'Halte" : premiers essais avec les usagers des Eaux-Vives

Avant que cette ferme urbaine ne devienne réalité, l'association des Eaux-Vives prépare le terrain. Une fois par mois, un travail collectif de jardinage accueille les usagers de l'association au Potager de la Cantine. Début mai, elle va lancer un jardin collectif éphémère implanté auprès de sa Halte de nuit, rue du Hercé. "Jardin'Halte" permettra aux usagers de l’association et habitants voisins de se retrouver autour du jardinage. Les Eaux-Vives va également tester l'offre de contrats à l'heure dans son restaurant social Claire Fontaine. Pour les personnes intéressées, une réunion d'information est proposée le mercredi 24 avril à 18h à la Halte de Nuit.

A noter enfin, une découverte possible du Potager de la Cantine et des activités qui y ont été engagées avec les accueillis des Eaux Vives ce samedi 21 avril, dans le cadre des 48h de l'agriculture urbaine, réservation sur le site www.les48h.fr/nantes. Un documentaire sur les 5Ponts sera également projeté le 1er juin à 19h30 à la Carrière Miséry de Chantenay dans le cadre de l'évènement Complètement Nantes.

mise à jour le 20 avril 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48