Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



5 questions clés autour du PLUM

1 - Qu’est-ce que le PLUM ?
Le Plan local d’urbanisme métropolitain (PLUM) est ce qui va permettre de définir un destin commun aux 24 communes de l’agglomération. Une fois élaboré, il offrira une vision partagée de l’évolution du territoire, et touchera toutes les problématiques du quotidien des habitants, à savoir : les déplacements via le Plan de déplacements urbain (PDU) ; le développement des activités économique et donc de l’emploi ; le Plan climat, et avec lui la préservation de l’environnement et de l’agriculture ; l’habitat, via le Programme local de l’habitat, etc. Aujourd’hui, sur la Métropole, il y a 24 plans locaux d’urbanisme (PLU). La loi Grenelle II exige qu’il n’y en ait plus qu’un, commun à tous, sur Nantes Métropole, afin d’organiser le développement du territoire à l’échelle intercommunale.

2 - Qu’est ce que le PADD ?

Le PLUM est organisé sur un socle appelé PADD (Projet d’aménagement et de développement durables). Ce PADD est une stratégie de développement. C’est la vision qu’ont les 24 communes de l’avenir de Nantes Métropole, du développement du territoire dans les différents domaines, comme l’habitat, l’emploi, notamment. L’objectif étant de permettre à chacun d’avoir un travail et un revenu, de se loger, mais aussi d’avoir à sa disposition, en ville, des services de proximité, de pouvoir se déplacer, se divertir et d’accéder à un environnement naturel de qualité. Le PADD va servir à mixer habitat et déplacements notamment. Le projet de PADD va être au coeur du travail avec les habitants et les élus. Il sera débattu dans les 24 conseils municipaux, puis au conseil métropolitain. C’est à partir de ce PADD, partagé entre les 24 communes, que seront déclinés les zonages et règlements, avec, là aussi, une partie communautaire et une partie communale, afin de prendre en compte les spécificités locales.

3 - Quelles sont les échéances de mise en place du PLUM ?
Une fois le PADD acté, fin 2015, les principes du PLUM seront adoptés courant 2017. Le PLUM est un tout qui comprend le PADD, le rapport de présentation (qui présente le diagnostic du territoire et ses enjeux, les choix qui ont été faits pour y répondre), le zonage, le règlement… Il comporte aussi les servitudes d’utilité publique qui s’imposent à tout un chacun qui souhaite faire un projet de construction, extension, rénovation sur le territoire. Puis, les enquêtes publiques seront lancées, ainsi que la consultation des partenaires : conseil général, conseil régional, SCoT (Schéma de cohérence territoriale), pôle métropolitain Nantes-Saint-Nazaire, les chambres consulaires (CCI,…), etc. Ensuite, c’est en 2018 que le PLUM devrait voir son adoption définitive lors des 24 conseils communaux et du conseil métropolitain.

4 - Comment cela va-t-il être mis en place dans les communes ?

Le travail va se faire avec les 24 communes. Dans le même temps, depuis janvier 2015, la démarche de consultations, rencontres, informations à la population a été lancée. L’occasion pour les habitants de prendre connaissance de ce qui va être fait et de ce que le PLUM peut apporter, mais aussi de participer à des ateliers et de s’exprimer.

5 - Comment les habitants vont-ils être impliqués ?
Le travail d’échanges avec les habitants prend des formes différentes selon chaque commune. Nantes Métropole les accompagne en organisant des premiers temps de rencontre au niveau des pôles ou des communes. Chaque maire organise ensuite les modalités de participations avec ses habitants.

Gwenaëll Lyvinec


« Il est essentiel de respecter la spécificité de chacune des 24 communes. »
Fabrice Roussel, vice-président de Nantes Métropole en charge du dialogue citoyen et de la proximité.













« Un travail efficace ne peut pas se faire à quatre cents, cinq cents personnes, il faut le faire avec un groupe vraiment acteur de sa ville, qui connaît bien la ville et qui est également représentatif de la population. »
Marie-Cécile Gessant, maire de Sautron
.












« Le développement économique est extrêmement important. Il y a des choses nouvelles à concevoir, à imaginer. Comme de mêler habitations et zones économiques, pour mutualiser les parkings, par exemple. Les entreprises doivent aussi apprendre à travailler différemment. Côté déplacements aussi il faut concilier tous les types de moyens de transport sans en exclure. Il y a certainement des modes de déplacements à imaginer autrement. »
Joseph Parpaillon, maire d’Orvault.

mise à jour le 3 mars 2015



Question à Pascal Pras


Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’urbanisme et du foncier

Qu’est-ce que le PLUM peut apporter ?
Le PLUM, une fois adopté, devient un document opposable. C’est celui qui dicte la règle et les possibilités d’évolution du territoire : là où nous pouvons construire, là où nous ne pouvons pas construire. Il explique, dans les zones où nous pouvons construire, ce que nous pouvons faire, de quelle manière, comment nous pouvons aménager ce territoire. En fait, cela concerne directement notre vie de tous les jours, la ville où je vais habiter et comment je vais habiter, la ville et les services que j’y trouverai, les services qui vont pouvoir être aménagés sur mon territoire et comment je vais pouvoir me déplacer. Mais cela concernera aussi l’emploi, à savoir : où vont se trouver les activités économiques ? De même que seront concernés les espaces naturels et les zones agricoles à préserver. Aujourd’hui, nous faisons évoluer la ville, parce que nous avons la responsabilité d’accueillir chaque année de nouveaux habitants, et que, pour les recevoir, il faut construire de nouveaux logements. Nous sommes sur un territoire dynamique sur lequel, d’ici à 2030, il y aura 100 000 nouveaux habitants en plus, c’est-à-dire nos enfants, nos petitsenfants, qui représenteront la majorité de ces habitants de demain qu’il faudra accueillir, à qui il faudra donner du logement. Nous sommes en train de fabriquer une ville et l’objectif est de fabriquer une ville de qualité, une ville pour tous.
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48