Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



10-Vins distille le vin au verre chez soi

La jeune entreprise 10-Vins a trouvé une solution technologique pour déguster chez soi un verre de vin servi comme au restaurant, à la température idéale. Une innovation qui a fait le buzz sur la plate-forme de financement participatif européenne Ulule. Et une entreprise nantaise qui représente la French Tech dans les allées du CES (Consummer electronics show) à Las Vegas. Bingo : la société nantaise a été élue meilleure startup.

Image. La startup 10-Vins a reçu le Prix de la meilleure startup au CES 2016, en présence du Ministre de l'économie Emmanuel Macron et de Francky Trichet, adjoint au maire de Nantes et conseiller communautaire en charge de l'innovation et du numérique.
10-Vins parle couramment le langage des sommeliers. Et pour cause ! Le vin est l’invité d’honneur de cette jeune société nantaise, fondée en 2012 par trois passionnés d’oenotourisme, issus du monde des ingénieurs, Thibaut Jarrousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva, accompagnés par Béatrice Dominé, consultante œnologue et propriétaire du restaurant L’Alchimiste à Nantes. « J’ai toujours voulu créer une entreprise et un produit qui ait du sens, affirme Thibaut Jarousse, l’idée qui nous anime, c’est de retrouver un peu de terroir chez soi ! ».

Chez 10-Vins, on ne parle que de la « 10-Vine » (prononcez « divine »). C’est une machine brevetée à la pointe de l’innovation qui, notamment grâce à une puce électronique, sait révéler tous les arômes d’un vin. Celui-ci est introduit dans la « 10-Vine » à l’aide d’un flacon en forme de tube à essai, à l’instar des capsules de café Nespresso, permet de savourer un bon cru sélectionné de vin blanc ou rouge, au verre. « Trouver un système pour refroidir 10 centilitres de liquide en une minute et l’aérer, c’est stimulant d’un point de vue technique, explique Luis Da Silva, d’autant plus que le meilleur moyen de connaître un vin est d’aller chez le vigneron.

Dorénavant 10-Vins existe et donne quelques clés simples, à la croisée du savoir-faire d’un vigneron et des technologies ! ». Y compris celles, très stratégiques, du web -site Internet, web-dégustations, réseaux sociaux, plateforme européenne de financement participatif Ulule- où 10-Vins a été vite repéré. Ulule se souvient encore de sa rencontre fin 2014 avec la « 10-Vine ». Qui a dépassé les objectifs fixés à 270% ! 181 contributeurs ont participé aux pré-commandes de machines « 10-Vine », et le compteur d’Ulule a affiché, presque « miraculeusement », plus de 40 000 euros. « Cela équivaut à une étude de marché concrète et bien plus probante auprès de nos futurs investisseurs !, déclare Jérôme Pasquet, innover et créer une marque est un vrai challenge, d’autant plus que le web est en train de devenir une industrie. ». Ce qui n’empêche pas 10-Vins d’avoir une « real life » ! Arrimé à l’écosystème métropolitain (incubateur Symbiose Centrale-Audencia, Réseau Entreprendre Atlantique, La Cantine, Atlanpole…), 10-Vins a installé sa boutique très chaleureuse (et ses bureaux) sur l’Ile de Nantes. Bienvenue aux gourmets et aux afterworkers !

Depuis, cette pépite nantaise a fait une levé de fond de plus de 2 millions d'euros et vendu près de 250 machines. Mardi soir, à Las Vegas, au salon de la High Tech, le CES, elle a été élue meilleure startup CES 2016 (Innovation Award). Un premier prix qui a ravi Francky Trichet, adjoint au maire de Nantes et conseiller communautaire de Nantes Métropole en charge de l'innovation et du numérique qui était présent, au même titre que Adrien Poggetti, directeur général d'Atlantic 2.0.

Cécile Faver

mise à jour le 12 janvier 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48