Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole

Accueil > La Métropole > L'institution

L'institution


L'histoire d'une métropole ouverte sur le monde

Le développement de l’agglomération doit beaucoup à la construction intercommunale. Le district, puis la Métropole, ont permis des investissements essentiels pour l’attractivité métropolitaine et le déploiement de grands services publics dans toutes les communes. Voici les dates clés de son histoire.

2015 : Le pacte métropolitain marque une nouvelle étape pour la métropole nantaise et les 24 communes qui la composent.

2009 : Nantes Métropole regroupe 24 communes et près de 590 000 habitants.

2004 : La Métropole se dote d’un nom, Nantes Métropole.

2001 : 1er janvier 2001 la District de l’agglomération nantaise devient la Métropole de Nantes et regroupe 21 communes puis 24 avec l’arrivée de Brains, Mauves-sur-Loire et Saint-Léger-les-Vignes.

1992 : Le District de l’agglomération nantaise est créé, regroupant 20 communes (21 en 1995). Le premier conseil de District se tient le 6 décembre 1991. L’évolution la plus marquante concerne la fiscalité : le District est une structure intercommunale à fiscalité propre.

1989 :
Les élus de l’agglomération nantaise se dotent d’un Projet d’agglomération avec la volonté d’amplifier le rôle du SIMAN.

1985 : Mise en service de la première ligne de tramway moderne.

1982 : Création du Syndicat Intercommunal à vocation multiple de l’Agglomération Nantaise (SIMAN) regroupant les 19 communes correspondant à l’unité urbaine définie par l’INSEE. Le SIMAN va impulser une approche globale du développement de l’agglomération où les transports et les déplacements joueront un rôle structurant.

1979 : Création de la Société d’Economie Mixte des Transports en commun de l’Agglomération Nantaise (SEMITAN).

1978 :
Création de l’Agence d’Etude Urbaine de l’Agglomération Nantaise (AURAN), lieu d’études, de réflexion et de propositions (association loi 1901).

1975 : Création du Syndicat Intercommunal des Transports de l’Agglomération Nantaise (SITPAN) regroupant alors 9 communes.

1973 :
Création du Syndicat Intercommunal de la Voirie Rapide de l’Agglomération Nantaise (SIVRAN), outil de mise en œuvre de l’actuel périphérique.

1970 : Lancement du Schéma Directeur d’Aménagement de l’Aire Métropolitaine Nantes-Saint-Nazaire (SDAMM) concernant 70 communes de l’estuaire de la Loire, dans le cadre de la politique dite des métropoles d’équilibre (nécessité de rééquilibrer le territoire français face à l’expansion de la région parisienne). Le SDAMM nantais s’applique particulièrement à certains secteurs : ports, pôles industriels le long de la Loire, secteurs agricole et tertiaire, zones de loisirs…

1967 :
Création de l’Association Communautaire de la Région Nantaise (ACRN). Première structure de coopération intercommunale englobant 36 communes.

1961 : Création d’un groupe d’urbanisme de 15 communes (Nantes, Bouguenais, Carquefou, La Chapelle-sur-Erdre, Couëron, Indre, La Montagne, Orvault, Saint-Sébastien-sur-Loire, Sainte-Luce-sur-Loire, Treillères, Vertou).

1931 : Première réalisation intercommunale : transfert des abattoirs de Talensac à Nantes vers Pont-Rousseau à Rezé, sur un terrain de la rive gauche de la Sèvre qui deviendra territoire nantais.

1925 : Projet de syndicat de communes de l’agglomération nantaise.

La proximité, valeur essentielle

Nantes Métropole regroupe 24 communes et compte 590 000 habitants. Dès sa création en janvier 2001, Nantes Métropole a adopté deux outils :
  • une charte de fonctionnement qui établit les règles collectives et prévoit notamment l’organisation des rapports entre les communes et la Métropole
  • une action territoriale forte à travers la création de 7 pôles de proximité, véritables relais techniques de la Métropole auprès des citoyens-usagers de l’agglomération.

Chaque pôle de proximité est doté d’une commission locale composée des élus communautaires représentant des communes, afin d’analyser l’activité et d’émettre des propositions.

Le Conseil de Développement

Le Conseil de Développement exerce auprès de Nantes Métropole une mission d’expression de la société civile sur les sujets qui fondent le développement et l’attractivité des territoires. Présidé par Philippe Audic, il constitue un réseau important d’acteurs économiques, associatifs, institutionnels et de personnalités qualifiées. Il est saisi régulièrement sur les projets du territoire.

www.nantes-citoyennete.com

mise à jour le 24 décembre 2014


Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99