Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Vision 2

Une métropole créative à tout va !

Yoko Sun était partie en reportage, dès l’appel téléphonique de son rédacteur en chef. Les journaux londoniens titraient « Nantes, la ville où il faut aller », « Nantes innove tous azimuts », « Welcome to Nantes Creative City ». Voici son article paru dans le Daily Tokyo le 10 mai 2030, traduit par nos soins.

International/France
24 h à La Géode de la Création
Par notre envoyée spéciale à Nantes


La Géode de la Création a poussé sur une île que tous les habitants ici appellent l’Île de Nantes. C’est une immense géode de verre et d’acier, truffée de capteurs climatiques. Dans son hall d’entrée, on lit sur le pilier central : « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer » (Peter Drucker). « Nous sommes fiers d’être nantais. La Géode de la Création est la tête de pont de notre projet urbain à l’horizon 2030, déclarent à l’unisson Yves Huxley et Nina Magnin, codirecteurs du cluster de la Géode de la Création. Nous avons changé d’échelle, depuis notre installation en 2012 au coeur de la métropole nantaise. Maintenant, nous naviguons à bord d’une armada de vaisseaux terrestres, comme UrbaTIC, l’îlot de bâtiments dédiés aux innovations numériques, implantés au Nord de la métropole nantaise. » Il faut une journée entière pour visiter la géode nantaise, à l’aide d’une application inédite, conçu par les jeunes pousses entrepreneuriales de l’e-BoussoleMap, qui a choisi de s’installer à un quart d’heure à vélo de la Géode, dans l’une des pépinières de quartier, celle de Chantenay. Cet ancien bastion ouvrier des Chantiers navals est devenu au fil des années le quartier des jeunes chefs d’entreprises, constituées toutes de quatre salariés. Alexis M. est l’un d’entre eux. Plasticien nantais à l’origine, il pilote deux petites entreprises en réseau. L’une conçoit des jardins potagers sur mesure pour immeuble collectif avec patio ou balcon, l’autre installe des composteurs-recycleurs de déchets automatiques. « J’ai tourné la page, raconte-t-il, tout en flashant un code-barres 3D. Après plusieurs années de salariat en tant qu’agent d’entretien dans une collectivité, elle m’a soutenu, ainsi que mes amis, pour créer ma première entreprise. Aujourd’hui, je partage avec elle une partie de mes bénéfices en Monen, notre monnaie locale. » Sa prochaine exposition aura lieu à Bruxelles, et il s’en réjouit d’avance. Sarah C., membre depuis peu d’un autre pôle créatif, a alerté tout son réseau de « business angels » et de conseillers juridiques dès qu’elle a eu vent du projet e-BoussoleMap. Informaticienne d’origine berlinoise, elle est venue à Nantes, repérée par un certain Thomas Frog, l’ « agrégateur de talents » qui compte. L’objectif : monter un projet de transport collectif - encore secret, mais déjà convoité par un grand groupe canadien - avec une équipe de chercheurs en nouveaux procédés composites à l’IRT Jules Verne. « Ce projet innovant me booste autant que de m’occuper des arbres fruitiers qui foisonnent autour de ma maison à Rezé, et bien plus que de collectionner des diplômes! » lancet- elle. Tous les jeudis soir, après un aller-retour à Rennes où elle enseigne l’algorithmique, Sarah C. est une citoyenne investie qui retrouve Alexis M., jardinier, au centre hospitalier de Nantes pour réapprendre à des enfants en difficulté le goût de la vie en cuisinant. Créer des lunch-box made in Nantes? Ils y pensent déjà. Ils seront pionniers dans cette ville française où on tire comme on veut les cordes de son arc. Un Eldorado revivifiant !

YS, alias Cécile Faver


Les forces :  

  • capacité d’attraction de talents qui travaillent à plusieurs échelles
  • création d’entreprises innovantes dans des secteurs économiquement porteurs
  • positionnement important sur l’échiquier international


Les faiblesses :

  • risque d’une organisation « en autarcie » de chaque quartier
  • dépendance forte vis-à-vis des collectivités publiques
  • retours sur investissement et durabilité difficiles à estimer

mise à jour le 6 février 2014



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48