Accès direct au contenu

se connecter

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de la Communauté Urbaine de Nantes


Rattachée à la ville et à l’île Gloriette par le comblement des bras de la Loire qui firent autrefois de Nantes une Venise de l’Ouest, l’île Feydeau reste une langue de terre bâtie bien distincte de ses alentours. Son caractère XVIIIe indemne et sa silhouette d’îlot urbain isolé persistent jusque dans la dénomination locale à lui conserver sa nature insulaire.


Nantes port négrier
Deux grandes sources de richesse garantirent l’opulence nantaise du XVIe au début du XIXe siècle : le sucre et ce que l’on nomma pudiquement le “bois d’ébène”. Des navires construits et armés à Nantes assurèrent un commerce triangulaire entre le premier port de France de l’époque, les côtes de Guinée et les Antilles. Le principe en était cruellement simple : acheter des Noirs revendus contre du sucre de canne qui sera raffiné à Nantes. Aussi les navires déversèrent-ils sur les cales du quai de la Fosse et de l’île Feydeau d’autres marchandises coloniales tels du café, du cacao, du poivre, de l’indigo ou des bois exotiques. L’île Feydeau concentre en son sein les témoignages de cette période où les armateurs formaient de véritables dynasties.


L'Île Feydeau
Près de vingt années de  travaux furent nécessaires pour combler une partie de l’Erdre et les bras de la Loire situés au nord de l’île Gloriette, soit entre 1926 et 1938. Dès lors, l’île Feydeau perdit son statut naturel que veulent rappeler, allée Turenne, les parterres engazonnés et leurs bordures de granit évoquant l’eau du fleuve et les anciens appontements. Elevés sur un sol sablonneux, les vastes immeubles des riches familles d’armateurs ont ignoré ces changements: ils penchent, créant un effet optique des plus singuliers ! Bâtis essentiellement en tuffeau, parés de mascarons, dotés de balcons galbés en fer forgé, souvent organisés autour de cours intérieures aux escaliers voûtés, ces résidences expliquent et condamnent par leur faste toute la dimension à la fois intense et inhumaine de ce passé commercial. 


Les Mascarons
Les mascarons sont des figures ou des masques fantastiques voire grotesques décorant les clefs des portes et fenêtres. Ceux de l’Île Feydeau sont particulièrement inspirés par l’exotisme et la mythologie.

À voir : • Allée Turenne : n° 3, 8, 9, 10 et 10 bis, 11, 13 • Place de la Petite Hollande : n°  2, 3 • Rue Kervégan : n° 9, 13, 28


Les balcons
A noter ces balcons aux ferronneries remarquables : • Allée Turenne : n° 3, 8, 9, 10, 11 • Place de la Petite Hollande : n° 1, 2, 3 • Rue Kervégan : n° 9, 18, 30 • Allée Duguay-Trouin : n° 8, 9, 10, 15, 16

mise à jour le 16 avril 2010


Se renseigner


Tél. : 0892 464 044 (0,34 € / min.)

> www.nantes-tourisme.com

Visiter

  • Visites guidées toute l’année avec l’office de tourisme
  • Balades audio
  • Promenades commentées en petit train, en bus touristique, en bateau/croisière

> Renseignements, programme des visites guidées, guides touristiques : www.nantes-tourime.com

Pass Nantes

Profitez de votre séjour !
Avec le Pass Nantes 24H, 48H ou 72H.


Entrées gratuites dans 30 sites  et dans les bus et le tramway.
Réservation web -10%

Réserver

resanantes.com est la centrale de réservation de l’office de tourisme de Nantes Métropole. Vous pouvez réserver votre hébergement, votre pass Nantes, votre séjour, un séjour/cadeau...

> plus de critères de recherche

Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99