Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole

Accueil > Découverte > Grands projets > Gare de Nantes

La nouvelle gare de Nantes


La nouvelle gare de Nantes sur de bonnes voies

D’ici 2020, la gare de Nantes sera profondément transformée. Raccordée au réseau transeuropéen de transport, 6e gare française en région, la gare de Nantes est aujourd’hui à l’étroit dans ses murs. Saturée aux heures de pointe, il faut lui redonner de la capacité pour accueillir les usagers dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.



25 millions de voyageurs d'ici 2030
La gare, aujourd'hui fréquentée par 12 millions de voyageurs, doit être en capacité d'accueillir 25 millions de personnes à l'horizon 2030. Le trafic, alimenté par le développement des TER et des dessertes périurbaines, augmente en effet de 3 à 5% chaque année.

Salariés, entrepreneurs, familles, étudiants, lycéens, visiteurs, touristes… Au total, près de 12 millions de voyageurs par an transitent aujourd’hui par la gare de Nantes. Ce trafic important augmente chaque année davantage, avec pour conséquence la saturation croissante des installations.

Le réaménagement de la gare est donc indispensable pour étendre sa capacité et répondre aux besoins des usagers.  Les deux bâtiments existants seront conservés et reliés par une gare-mezzanine de 4 000 m² construite au-dessus des voies. Cette galerie accueillera des commerces et des services. En complément, un pôle d’échange multimodal sera créé pour rendre l’accès à la gare plus facile et plus pratique pour l’ensemble des usagers : les piétons, les cyclistes et les usagers des transports publics.

Un équipement majeur du coeur d'agglomération
Aux abords immédiats du Château des ducs de Bretagne et du Jardin des Plantes, la gare de Nantes est aussi un équipement majeur du nouveau cœur d’agglomération. Il s'agit d'améliorer l'accessibilité mais aussi de rendre plus attrayants les abords de la gare avec un parvis dédié aux modes doux et aux transports collectifs.

Depuis quelques années, elle voit son environnement se transformer, avec notamment la réalisation du quartier d’affaires Euronantes Gare / Pré Gauchet et l’arrivée des deux lignes C3 et C5 de Chronobus. Le projet de nouvelle gare s'inscrit ainsi dans un véritable projet d'urbanisme :
  • Côté nord, cet espace sera rattaché à la promenade existante jusqu’au Château des Ducs de Bretagne.
  • Côté sud, une connexion est prévue aux lignes de Chronobus C3 et C5. Le projet prévoit également l’aménagement d’une gare routière avec un quai réservé à la navette aéroport.





Les enjeux du projet
La nouvelle gare de Nantes doit répondre à trois enjeux majeurs :
  • Répondre à l’augmentation du nombre de voyageurs d’ici 2030
  • Développer l’intermodalité de l'offre de transport
  • Intégrer la gare comme élément dimensionnant du projet urbain
L’année 2016 sera consacrée aux études et à l’obtention des autorisations administratives.
  • Lancement des travaux en 2017 pour une livraison de la nouvelle gare en 2019. Le chantier sera réalisé en maintenant la circulation des trains et le fonctionnement de la gare.
  • Le grand souterrain est conservé, alors que le petit souterrain est fermé au public pour servir de galerie technique.

Une gare passerelle
Le projet Cœur de Gare consiste en la réalisation d’un franchissement aérien permettant de relier les gares Nord et Sud, elles-mêmes réhabilitées, et de desservir les quais. Une nouvelle offre commerciale sera proposée ainsi que des zones d’attente confortables et un redéploiement des services aux voyageurs sur la gare ainsi recomposée.

L’ouvrage, aux dimensions imposantes – 160 m de long et 25 de large – est constitué majoritairement de béton. Il repose sur des poteaux en forme d’arbres, supportant une toiture ajourée qui laissera filtrer la lumière. Les piétons domineront le site à 13 m de hauteur, les façades entièrement vitrées permettant de multiples points de vue vers la ville, les parvis, le jardin des plantes et le canal Saint-Félix. Les études et les travaux ont été confiées en octobre 2015 à un groupement constitué de l’entreprise Demathieu et Bard, spécialiste des ouvrages d’arts et du bâtiment, associée pour l’occasion à l’architecte Rudy Ricciotti et au cabinet d’architectes Nantais Forma 6. Les bureaux d’études techniques Lamoureux et Ricciotti ainsi que BERIM compléteront le dispositif.

Les acteurs du projet
Les maîtres d’ouvrage :
  • Extension de la gare ferroviaire : SNCF-Gares & Connexions
  • Aménagements des espaces publics et création du pôle d’échanges au sud : Nantes Métropole
Les autres partenaires :
  • L’Europe
  • L’Etat
  • La Région des Pays de la Loire
  • Le Département de Loire-Atlantique
  • SNCF Réseau

Le financement du projet
124 M€ pour les maîtrises d’ouvrage :
  • dont 59 425 M€ sur la gare, scindée en 2 parties :
  • 53,870 M€ pour la partie « Coeur de Gare » sous Moa G&C, 5,555 M€ sous Moa SNCF Réseau qui correspondent aux travaux préparatoires sur l’infra.


mise à jour le 20 février 2017


Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48