Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



[Vidéo] : Nantes Métropole achète 80 nouveaux bus au gaz naturel

Moins gourmands en énergie, moins polluants, plus silencieux et mieux adaptés au transport des usagers. Ces bus nouvelle génération vont petit à petit faire leur entrée dans les rues de la métropole nantaise. Le 1er est arrivé ce mercredi !


Nantes Métropole achète 80 nouveaux bus au gaz... par NantesMetropole
18 mètres de long, 2,5 de large et 3,3 de haut pour un poids de 30 tonnes. Ce sont les mensurations de l'Urbanway fabriqué en Ardèche par Iveco Bus. Ce bus articulé d'un genre nouveau peut transporter jusqu'à 109 passagers (dont deux postes pour les personnes à mobilité réduite). Côté design, à l'extérieur une nouvelle livrée aux couleurs de la Semitan créée par Graphibus, une entreprise de l'agglomération nantaise. Et à l'intérieur des sièges recouverts de tissu vert, un couloir élargit, un habitacle plus clair, des balises lumineuses au plafond et 4 panneaux d'information dynamiques conçus en collaboration avec l'entreprise herblinoise Lumiplan. Les voyageurs profitent aussi d'une 4e double-porte à l'arrière facilitant les montées et descentes. Les conducteurs n'ont pas été oubliés puisque l’ergonomie du siège a été travaillée et la climatisation installée au niveau du poste de conduite. Dernier détail, le pot d'échappement est situé en hauteur afin de ne pas gêner les piétons et les cyclistes.

« C'est un bus quasi sur mesure », se félicite Pascal Bolo, vice-président de Nantes Métropole et président de la Semitan, « il répond très bien au cahier des charges qui a été développé par l'ensemble de nos équipes ».

Des moteurs plus propres et une capacité en hausse

Mais le véritable changement se situe sous le capot. Fini le moteur diesel, remplacé par une motorisation au gaz naturel pour véhicules (GNV) qui produit 95 % de particules fines en moins et jusqu'à 10 % de CO2 de moins. Les premiers bus au GNV sont arrivés en 1997 dans la métropole et ils représentent aujourd'hui  72 % du parc d'autobus. Pour Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, « c'est une étape supplémentaire dans la volonté de la Métropole de prendre un temps d'avance et de relever le défi énergétique ».

Ces 80 nouveaux bus, qui ont coûté  39 millions d'euros, seront livrés et opérationnels entre fin 2016 et août 2017. Ils vont petit à petit remplacer 58 bus articulés et 67 standards et devraient ainsi permettre d'augmenter la capacité de 5 lignes Chronobus et même de la doubler sur la ligne C5. De nouvelles acquisitions sont prévues d'ici 2020, le but étant d'arriver le plus près possible des 100 % de véhicules propres.

mise à jour le 24 novembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48