Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



The Green Place to Be impulse des projets verts et responsables

The Green Place to Be a été inaugurée mardi 27 septembre à Nantes dans le cadre du Climate Chance. Ce collectif d'entrepreneurs nantais a pour ambition de faire émerger des projets innovants dans le champ du développement durable.

Image. The Green Place to Be héberge depuis juillet des startups et des porteurs de projets “green” avec des bureaux permanents et des espaces de co-working.
«Il n'y a pas d'écosystème green business à Nantes. Si on veut qu'il se développe, il faut regrouper les acteurs et aligner les forces», explique Yann Person, cofondateur de EP (start up qui simplifie l'habitat). C'est dans cet objectif qu'il a créé The Green Place to Be avec Yannick Perrigot (fondateur de l'agence de communication Windreport). 

Installé depuis juillet dernier près du quai de la Fosse, et en gestation depuis trois ans, ce collectif d'entrepreneurs accompagne des projets green business pour faire émerger des idées innovantes et responsables et créer des emplois sur le territoire.

The Green Place to Be, c'est un espace partagé de 400 m² qui facilite les connexions et la mise en réseau des compétences. Le lieu dispose d'un coin coworking, de bureaux pour les entrepreneurs permanents comme We Do Good (plateforme de financement participatif dédiée aux projets à impact positif), Weenat (développement d'objets connectés et de logiciels pour les agriculteurs) et YewWeDraw (studio graphique) et de bureaux pour accueillir des porteurs de projets de manière plus ponctuelle.

15 projets à impact positif en 2016

«Notre mission est de détecter, tester et structurer les projets innovants, socialement responsables et liés à l'environnement qui pourraient générer des retombées économiques sur le territoire, précise Olivier Forcet, qui a rejoint le collectif en mai 2015. Nous accompagnons les porteurs de projets pour les aider à trouver un modèle économique viable et leur permettre de se placer tout de suite sur le marché. Cela passe par des ateliers collaboratifs animés par des entrepreneurs.»

«D'ici la fin de l'année, nous aurons déjà accompagné une quinzaine de projets, comme celui de la Ressourcerie de l'île (portant sur une nouvelle offre de service : le réemploi de mobilier de bureaux) ou de Demio (nouvelle filière de valorisation des déchets), ajoute Yannick Perrigot. Nous travaillons également en partenariat avec Atlanpole, dans le cadre de son dispositif Eco-Innovation Factory ».

«Maintenant que nous avons testé la méthodologie d'accompagnement des projets, nous entrons dans la seconde phase qui consiste à nous structurer et à trouver des partenaires financiers souhaitant prendre le risque d'investir pour impulser des projets», poursuit Yann Person. L'objectif de The Green Place to Be ? Accompagner 50 projets sur les 3 années à venir.

Plus d'infos


Pratique :

The Green Place to Be

7 rue Mathurin Brissonneau, Nantes.

mise à jour le 29 septembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99