Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



TAN : des actions pour réduire les accidents

La TAN lance de nouvelles actions pour réduire les accidents qui ont lieu sur son réseau. Cette semaine, sa nouvelle campagne de sensibilisation démarre sur ses véhicules et sera visible jusqu'au 31 octobre.

Image.
Traverser la voie de tramway sans regarder, ne pas tenir compte des signaux lumineux sur les voies, regarder son portable plutôt que son chemin sont autant de comportements à risque lorsque l'on se trouve à proximité de voies de tram ou de la route. Chaque année, plus d'une centaine d'accidents ont lieu sur les lignes de tram. En 2015, 15 accidents étaient déclarés sur la ligne de busway. 594 ont été constatés sur les lignes de bus sur une distance parcourue de plus de 15 millions de km. Collisions de voiture et de tramway ou de bus et piéton inattentif restent les causes majeures de ces accidents.

Malgré tout, depuis 2011, les incidents ont baissé de 20 % sur tous les trajets de bus, busway et tramway de la TAN. « Le nombre d'accidents baisse régulièrement mais nous constatons de plus en plus de non respect de feu et de panneaux de signalisation », explique Alain Boeswillwald, président de la TAN. Face à ce constat et à ces chiffres, la TAN a lancé un programme d'actions sur la prévention et la sécurité en 2015. Elle le poursuit en 2016 et y ajoute de nouvelles actions.

Travaux et aménagements

Ainsi, en 2015, des travaux de sécurité menés avec Nantes Métropole ont été entrepris sur 11 intersections sur le territoire métropolitain, dont 4 carrefours qui ont été modifiés. Des feux tricolores et autres panneaux de signalisation ont également été installés en différents endroits « à risque ». En 2016, le renfort de signalisation sur certaines intersections sera réalisé afin de diminuer les collisions et leur gravité.

Un aménagement d'aide à la conduite a aussi été mis en place pour les conducteurs de bus, busways et tramways.

La troisième mesure renforcée consiste à éliminer les obstacles fixes, cause de suraccident. Déplacements de poteaux, de lignes aériennes permettent ainsi d'éviter d'aggraver un accident.

Intervention auprès des scolaires

En parallèle, un travail coopératif est mené avec les pompiers mais aussi avec les écoles pour les élèves de 6e et de CM2. Le travail mené avec les CM2, financé par Nantes Métropole, a lieu tout au long de l'année. En 2015-2016, 46 classes de CM2 ont été concernées et 84 classes de 6e. Les interventions ont pour objectif de sensibiliser les élèves avec les consignes rencontrées dans ou aux abords des véhicules de la TAN (bus, busways, tramways).

Campagne de sensibilisation


Enfin, dans le cadre de la semaine nationale de la sécurité routière, la Tan lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur les comportements dangereux via une campagne de communication. L'idée étant d’interpeller les usagers sur le ton de l'humour. Alain Boeswillwald de conclure : « Circuler sur l'espace public est dangereux si personne n'y met du sien... »

mise à jour le 11 octobre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99