Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


La Montagne

Sésame Services : un travail pour être reconnu

L’Esat (établissement et service d’aide par le travail) Sésame Services, à La Montagne, propose de nombreux services pour les collectivités et les particuliers. Soixante-dix huit adultes handicapés y travaillent. Quand le travail devient une source essentielle d’épanouissement.

Sésame Services : un travail pour être reconnu
Dans la cuisine installée derrière le self, les employés s’activent. L’heure du repas approche. Houda vérifie les plats chauds sous le regard du moniteur d’atelier. « Je fais la cuisson et tout ce qui est potage et légumes, explique Houda. J’habite aux Dervallières et je pars de chez moi à 6 h pour être au travail à 7 h 30. » À ses côtés, Johny, 40 ans, détaille ses livraisons pour le CCAS de La Montagne, les haltesgarderies et autres centres de loisirs des communes avoisinantes, effectuées le matin. « Ici, chacun a son truc, souligne Isabelle, quinquagénaire, moi c’est la plonge et le froid. » Dans l’atelier voisin, à la pâtisserie, l’odeur des galettes des Rois embaume la pièce. « J’aime bien faire des pâtisseries et j’aime travailler », lance Antoine, 27 ans. À ses côtés, David et Hervé confient être heureux d’être là.

Le travail n’est qu’un moyen
L’Esat Sésame Services a été créé par l’association Sésame Autisme il y a 20 ans. 70 % des personnes employées sont atteintes de troubles envahissants du développement – dont l’autisme, et 30 % de troubles psychiques (psychotiques, bipolaires, etc.). Ils sont ainsi 78 adultes pour 68 postes, du fait des temps partiels, temps partagés, etc. Et tous travaillent dans l’un des cinq ateliers de l’Esat. Chaque poste est taillé sur mesure et tient compte des capacités individuelles et des affinités de chacun. « Notre finalité n’est pas le travail, précise Pierre Hay, directeur de la structure. Ce n’est qu’un moyen, un support pour permettre aux personnes handicapées que l’on accompagne d’avoir une reconnaissance sociale. Il contribue à leur épanouissement et leur donne un statut de citoyen. C’est aussi une manière de valoriser les personnes handicapées à travers ce qu’elles sont capables de faire ».

Gwenaëll Lyvinec

mise à jour le 5 mars 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99