Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Nantes / La Chapelle-sur-Erdre

Porte de La Chapelle, priorité aux vélos

Nantes Métropole a réaménagé le grand giratoire de la Rivière, au-dessus du boulevard périphérique. Les vélos y sont désormais prioritaires, à titre expérimental. Un exemple à suivre pour les cyclistes !

Image. Attention au changement de priorité sur le rond-point de la porte de La Chapelle ! Désormais, les vélos sont prioritaires sur l'ensemble des voies et bretelles qui se raccordent sur le giratoire.
Emprunter à vélo l'immense giratoire de la Porte de La Chapelle, au-dessus du périphérique nantais, était risqué. « Ce rond-point faisait partie des points noirs dans l'agglomération », souligne Jean-Paul Berthelot, président de Place au vélo. Trafic automobile intense, vitesse, difficultés pour s'imposer sur les voies d'entrée... Le giratoire de la Rivière avait tout pour rebuter les cyclistes les plus aguerris.

"Au nord, un itinéraire vélo aménagé en site propre permet d'aller jusqu'au centre de La Chapelle-sur-Erdre et même jusqu'à Sucé-sur-Erdre. Au sud, une piste cyclable rejoint les facultés, puis le coeur d'agglo. Mais la continuité cyclable butait sur la traversée du périphérique, passage obligé pour rejoindre Nantes", a expliqué Fabrice Bichon, technicien à la direction des déplacements doux de Nantes Métropole, en présentant les nouveaux aménagements aux associations de cyclistes mercredi 16 novembre.

Les travaux réalisés pendant l'été 2016 ont permis de sécuriser les cheminements des piétons et des cyclistes, et de raccorder du même coup les voies vélos de Nantes et La Chapelle-sur-Erdre. Une piste cyclable, large et protégée de la circulation automobile, fait désormais tout le tour du giratoire. Ce nouvel anneau cyclable, gagné sur les voies de circulation dont la largeur a été réduite de deux mètres, est ponctué de petites dalles destinées à freiner la vitesse des véhicules aux entrées et sorties.

L'aménagement - 280 000 euros - a été financé dans le cadre du nouveau Plan Vélo de Nantes Métropole et des contrats de co-développement de Nantes et La Chapelle-sur-Erdre. Egalement inscrit dans le cadre des plans communaux de déplacements doux, il illustre la volonté de développer le maillage cyclable entre les communes.

Une expérimentation pendant six mois

« La grande avancée », selon Jean-Paul Berthelot, c'est que les vélos sont désormais prioritaires. Une série de panneaux jaunes l'annonce sur les 8 branches du giratoire. « Nous avons inversé la logique, indique Jacques Garreau, vice-président de Nantes Métropole chargé des déplacements doux. Les automobilistes entrant ou sortant des voies d'accès doivent céder le passage aux vélos, plus fragiles qu'eux, et non l'inverse. »

"Cette priorité vélo est expérimentale", précise l'élu. Jusqu'au printemps, Nantes Métropole, la DIRO (service de l’État propriétaire du périphérique nantais) et le Cerema (centre d'études et d'expertises sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) vont observer le comportement des cyclistes et des autres usagers de la route, en particulier la sécurité. Si le résultat est probant, ce type d'aménagement pourrait inspirer d'autres portes du périphérique, aujourd'hui difficiles à franchir en vélo.

D'ici 2018, le Plan Vélo de Nantes Métropole prévoit par exemple la création d'une passerelle vélos-piétons sur la Porte de Rezé ou encore d'une liaison cyclable sous le Pont de Cheviré, entre le Port à bois et Bouguenais. De quoi donner un nouvel élan aux vélos dans l'agglo !
 

mise à jour le 17 novembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48