Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nantes Métropole reçoit le prix Capitale verte de l’Europe 2013

Depuis 2010, la Commission européenne distingue une ville engagée de manière exemplaire en faveur du développement durable. Pour l’année 2013, Nantes Métropole est mise à l’honneur. Elle a reçu officiellement, le 29 novembre 2012, à Bruxelles, le prix de « Capitale verte de l’Europe ».

Bruxelles : remise du Green Book Capitale verte aux élus de la métropole nantaise le 29 novembre 2012. Bruxelles : remise du Green Book Capitale verte aux élus de la métropole nantaise le 29 novembre 2012.
Javier Maroto Aranzábal, maire de Vitoria-Gasteiz, Janek Potočnik, Commissionnaire européen chargé de l’Environnement, Gilles Retière, Président de Nantes Métropole, Patrick Rimbert, Maire de Nantes.

La métropole nantaise succède à la ville de Vitoria-Gasteiz en Espagne. Copenhague, au Danemark, lui succèdera en 2014. « Cette reconnaissance européenne démontre que notre stratégie de développement durable, fondée sur des services publics de qualité, sur la cohésion sociale, sur des atouts naturels préservés et sur une vision à long terme, que nous avons construite ensemble, est considérée comme une référence utile pour d’autres » a déclaré Gilles Retière, Président de Nantes Métropole.
« Nous devons toujours innover dans ces domaines, car il est possible de choisir l’optimisme contre le laisser-faire. Nous pouvons agir et progresser ensemble, avoir confiance dans le progrès et dans un avenir commun », a poursuivi Patrick Rimbert, Maire de Nantes.
À cette occasion, les élus de la métropole ont rappelé que le transfert de l'aéroport de Nantes Atlantique au Nord de l’agglomération est un projet d’avenir pour tout le Grand Ouest. Il participe pleinement aux politiques de Développement durable qui sont conduites à Nantes Métropole et qui nous permettent, en 2013, d'être la Capitale Verte de l'Europe.
Janek Potočnik, Commissionnaire européen chargé de l’Environnement, se réjouit de ce prix : « Je félicite Nantes pour cette victoire. Ce prix confère à la ville une grande responsabilité car il récompense une démarche environnementale vertueuse notamment dans les domaines des transports, de la biodiversité, des espaces verts, de l'eau. » En répondant aux 12 critères environnementaux examinés, Nantes s’est distinguée par des politiques publiques innovantes et participatives. Parmi ses points forts : la mobilité, le Plan Climat, la politique de l’eau et des espaces naturels, toujours dans une dynamique de dialogue citoyen.
Fabrice Roussel, vice-président de Nantes Métropole en charge du dialogue citoyen a ainsi déclaré que l’un des premiers enjeux de cette année 2013 était de « faire partager le titre de Capitale verte à travers de nombreux événements, pour tous les publics, en particulier les jeunes, et ce sur les 24 communes de Nantes Métropole. Nous devons miser sur l’éducation à l’environnement pour apprendre les bons comportements dès le plus jeune âge. »
Quant au maire de Vitoria-Gasteiz, Javier Maroto Aranzábal, il a souligné que pour sa ville et ses habitants « c’est une grande fierté d’avoir remporté ce prix pour l’année 2012. La participation et la mobilisation des citoyens sont la clé du succès. Nous avons besoin des idées et des solutions de tous. Il faut faire partager au mieux cette récompense et inscrire pleinement chacun, habitants, associations, entreprises, dans une démarche durable, respectueusement de l’environnement et de l’avenir de la planète. Je suis également fier de passer le relai à une ville telle que Nantes. »

L'Expédition de Nantes en Europe
Nantes Capitale verte est représentée par l’Aéroflorale II. La machine hors du commun et son expédition scientifique se rendra dans plusieurs villes d’Europe pour créer des échanges avec les Européens. Cette drôle de machine, haute de plus de 15 m, a été dessinée par François Delarozière et fabriquée par la Compagnie La Machine. Cette année, elle fera escale dans plusieurs villes d’Europe pour accompagner la mission nantaise. Chaque atterrissage sera ainsi l’occasion de faire parler de la métropole nantaise, mais permettra aussi aux publics européens et nantais de découvrir les avancées scientifiques en matière de production d'énergie grâce aux plantes. De multiples acteurs de la vie de la cité seront invités à échanger dans chaque ville d’Europe où s’arrêtera L’Expédition végétale, les chercheurs et les représentants de Nantes, Bruxelles, Turin, Hambourg ou encore Istanbul accueilleront ainsi l’aéronef et ses installations quelques jours. Enfin, chaque escale européenne, une fois terminée, sera racontée afin que se tisse du lien entre les villes européennes et leurs habitants.
De nombreux autres événements internationaux sont prévus courant 2013 parmi lesquels le 5ème Forum des Droits de l’Homme intitulé « Développement durable/Droits de l’Homme : Même combat ?» (mai 2013) ; et pour la première fois sur le territoire de l’Union européenne, le 10ème sommet mondial ECOCITY (septembre 2013).

Historique
Prix Capitale verte pour l’Europe
Décerné par la Commission européenne, le Prix de Capitale verte de l’Europe distingue chaque année une ville engagée de manière exemplaire en faveur d’un développement urbain respectueux de l’environnement. Le jury, composé de représentants de la Commission européenne, de l’Agence européenne pour l’environnement, du Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI), de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement, de l’Union des capitales de l’UE et du Comité des régions, est chargé d’évaluer les villes concurrentes selon 12 critères environnementaux tels que l’eau, la biodiversité, la pollution, etc. Leur capacité future à contribuer au développement durable, ainsi que la promotion de leurs actions exemplaires auprès des autres villes européennes sont aussi évaluées.
Outre le fait de représenter un modèle de développement durable à l’échelle d’une ville pour les pays européens, ce prix est aussi une formidable vitrine pour la ville lauréate (tourisme, économie, etc).
Depuis sa création en 2010, cinq villes européennes ont déjà remporté le prix Capitale verte. Stockholm fut la première, suivie de Hamburg en Allemagne, Vitoria-Gasteiz en Espagne. Nantes passera le flambeau fin 2013 à la capitale danoise, Copenhague.

Nantes Métropole
Située à la confluence de la Loire, de l’Erdre et de la Sèvre, au Nord du Lac de Grand-Lieu, et non loin du littoral atlantique, Nantes bénéficie d’environnements naturels divers, tels que des zones humides et des forêts qui s’étendent jusque dans la ville.

• 6ème plus grande ville de France avec une population métropolitaine de quelques 600 000 habitants
• 3ème ville de France en termes d’attractivité pour l’emploi
• 312 000 emplois
• 60% d’espaces naturels et agricoles
• 100 000 arbres dans la ville
• Un plan d’action ambitieux en matière de changement climatique, visant à réduire les émissions de CO2 de 30% par habitant d’ici à 2020 dans 3 secteurs : résidentiel, transports et tertiaire (2003 servant d’année de référence)
• Tous les habitants de la ville vivent à 300 m maximum d’un espace vert
• 100% de la population nantaise vit à moins de 300 mètres d’un espace vert et bénéficie de 3 366 ha d’espaces verts, soit 57 m2 par habitant
• 100 000 arbres ont été plantés
• près de 15% des déplacements sont réalisés en transports publics
• 60% du territoire est consacré à l’agriculture ou utilisé pour la constitution d’espaces verts
• La métropole nantaise compte 47 ruisseaux, 250 km de rives, quatre zones classées Natura 20001, 15 500 ha d’espaces naturels dont 9 500 de zones humides, 15 000 ha d’espaces agricoles.

Javier Maroto Aranzábal, maire de Vitoria-Gasteiz, Patrick Rimbert, Maire de Nantes et Gilles Retière, Président de Nantes Métropole, tenant le Green Book Capitale verte, le 29 novembre 2012, à Bruxelles.
Javier Maroto Aranzábal, maire de Vitoria-Gasteiz, Patrick Rimbert, Maire de Nantes et Gilles Retière, Président de Nantes Métropole, tenant le Green Book Capitale verte, le 29 novembre 2012, à Bruxelles.

Textes : David Pouilloux
Photos : Patrick Garçon


mise à jour le 30 novembre 2012



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99