Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Le projet mySMARTLife lancé à Nantes

Le coup d’envoi est donné. Tous les acteurs du projet commun entre Nantes Métropole, Helsinki et Hambourg se sont réunis dans la Cité des Ducs pour lancer ce programme de 5 ans, soutenu par la Commission européenne. mySMARTLife vise à transformer la ville en misant sur l’innovation dans des domaines aussi variés que l’énergie, les transports ou les nouvelles technologies.

Image.
La bonne nouvelle était tombée en juillet dernier. Le projet mySMARTLife, défendu par Nantes, Hambourg et Helsinki, venait d’être sélectionné par la Commission européenne pour participer au projet Smart cities (villes intelligentes) qui s’intègre  dans le programme Horizon 2020. Lors du lancement du projet ce mercredi 14 décembre au CCO,  Mathias Reddmann qui suit le projet à la Commission Européenne a félicité les villes gagnantes : « nous avions mis la barre très haut pour les critères de sélection ». Le projet bénéficiera d'un financement européen à hauteur de 18 millions d'euros, dont 4,4 millions d’aide pour Nantes Métropole.

Ambition politique et partenaires locaux

« Cela illustre parfaitement notre ambition, à l’échelle de la Métropole, de nous impliquer dans l’innovation », souligne André Sobczak, vice-président  de Nantes Métropole en charge de l’Europe. Ce projet porté par Nantes, Hambourg et Helsinki et coordonné par le Centre technologique espagnol Cartif, associe d'autres cités européennes : Bydgoszcz (Pologne), Rijeka (Croatie), Varna (Bulgarie) et Palencia (Espagne) mais également des partenaires industriels. A l’échelle du territoire, Nantes Métropole sera accompagnée de neuf partenaires : Nantes Métropole Habitat, la Semitan, Armines, Atlanpole, Télécom Bretagne, Cerema, l’Ecole des Mines de Nantes, Engie et Enedis. « Le projet aurait été impossible à mettre en place sans la participation et l’engouement des acteurs locaux », précise André Sobczak.

Des retombées concrètes


Pendant les 5 années du programme, les villes impliquées vont devoir expérimenter des solutions en matière de transformation urbaine et de transition numérique et énergétique. « C’est un véritable challenge », reconnaît André Sobczak. Sur la métropole nantaise il s’agira par exemple de travailler à la rénovation énergétique à la fois dans les copropriétés privées, les maisons individuelles et les logements sociaux, de développer les déplacements en véhicules électriques, de produire et stocker des énergies renouvelables ou encore de mettre en place un Data lab sur l’énergie (données sur l énergie électrique). Une partie de ces innovations sera  expérimentée sur l’Île de Nantes. D’autres seront mises en place sur la Métropole, l’idée étant de toucher l’ensemble du territoire.

mise à jour le 15 décembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99