Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


le 5 janvier 2012

L’Institut d’Etudes Avancées : au cœur du réseau international

L’Institut d’études avancées (IEA) attire les chercheurs du monde entier et place ainsi la métropole au cœur d’un réseau universitaire international.

Alain Supiot, directeur de l'Institut d'études avancées de Nantes Alain Supiot, directeur de l'Institut d'études avancées de Nantes / © Patrick Garçon

Installé sur les bords de la Loire, le grand bâtiment orange et vert qui abrite l’Institut d’études avancées, à Nantes, semble être hors du temps. Là, chaque année, Italiens, Chinois, Coréens, Turcs, Indiens ou Américains viennent faire une recherche dans des disciplines très variées, histoire, droit, économie, philosophie, etc.
La spécificité de l’IEA Nantes ? Développer les rencontres entre chercheurs occidentaux du Nord et ceux du Sud. Dans le contexte de la mondialisation, cela permet de créer une grande diversité d’approches des problèmes sociétaux.
« L’institut permet de nouer des liens avec des savants du monde entier, explique Alain Supiot, directeur de l’Institut d’études avancées. C’est un lieu de rencontres inattendues et internationales, où se développe une sorte de pollinisation des savoirs. C’est aussi une pépinière de réseaux de chercheurs. »
Un lieu attractif
Si la ville de Nantes n’est souvent pas connue des chercheurs étrangers avant qu’ils n’arrivent, aucun ne souhaiterait, après un passage dans la Cité des Ducs, revenir en arrière. Et nombreux sont ceux qui entendent bien garder contact avec Nantes. « Ici, j’ai eu la chance de rencontrer des juristes, des économistes, des anthropologues », explique avec enthousiasme Bin Li, savant chinois dont la résidence à Nantes s’achèvera en juin 2012. « Cela m’a donné l’occasion de réfléchir de manière très ouverte. J’ai découvert d’autres dimensions de mon sujet en confrontant les regards avec d’autres chercheurs. »
« La création de la nouvelle chaire “France-BIT”( Bureau international du travail) vient conforter le choix audacieux d’installer un institut d’études avancées à Nantes, précise Alain Supiot. De même que la Folle Journée vise à améliorer l’image internationale de la Métropole, l’IEA contribue au développement des réseaux universitaires internationaux qui sont bénéfiques pour l’ensemble du tissu universitaire régional. »

www.iea-nantes.fr

Gwenaëll Lyvinec  

 


Agrandir le plan

mise à jour le 27 juin 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48