Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



EUROCITIES à Nantes : les villes intelligentes au service de l'Europe

A l'occasion de la réunion du Bureau exécutif d'Eurocities à Nantes, les 12 villes membres du Comité exécutif ont échangé sur les premières déclinaisons opérationnelles de ce pacte, notamment dans le domaine de l'emploi, de la transition numérique et énergétique.

Image.
Dans le cadre de sa présidence, Nantes a reçu ces 13 et 14 juin le Comité exécutif d’Eurocities pour la dernière fois : en novembre prochain, Nantes passera en effet le relais à une autre ville européenne. Après l'adoption du Pacte d'Amsterdam il y a deux semaines, dans lequel les États membres de l'Union ont reconnu la place essentielle qu'occupent les villes dans la réponse à apporter aux grands défis que connaît l'Europe, les 12 villes membres du Comité exécutif ont échangé sur les premières déclinaisons opérationnelles de ce pacte, notamment dans le domaine de l'emploi, de la transition numérique et énergétique. La richesse des échanges a témoigné de la visibilité renforcée de Nantes dans les réseaux de villes européennes.

En présence du vice-président de la Commission Européenne, Maros Sefkovic, et des maires de Gand, Stockholm et Leipzig, la présidente d'Eurocities a réaffirmé sa conviction : « l'Europe doit s'appuyer sur les villes qui, au quotidien et au plus près des attentes et despropositions des citoyens, connaissent les usages nouveaux, élaborent de nouvelles méthodes de gouvernance, inventent de nouveaux outils et peuvent ainsi faire des politiques européennes des interventions plus adaptées aux réalités des territoires urbains. »

Outre une série d'échanges sur les bonnes pratiques en termes d'emploi, de numérique ou d'énergie, Eurocities a pris position sur des sujets stratégiques comme la crise des migrants ou le TTIP (le traité de libre-échange trans-atlantique). À moins de deux semaines du référendum britannique, alors que l'image de l'Europe et de ses institutions est sans cesse interrogée et fragilisée, alors que la montée des populismes interroge chaque jour sur la relation entre les citoyens et les institutions, les villes membres ont rappelé qu'ensemble et avec leurs concitoyens, ils faisaient la démonstration au quotidien qu'ils peuvent positivement faire face aux
transitions que connaissent nos sociétés. Les technologies et le numérique peuvent être des outils de démocratisation de la parole des citoyens et de construction de nouveaux modes de gouvernance et de vie en ville.

Les Smart Cities, villes intelligentes, se mettent au service de l'Europe et de ses habitants et les échanges entre élus et techniciens permettent aux citoyens de bénéficier des innovations et pratiques développées dans les autres villes du réseau

EUROCITIES en bref

Fondé en 1986, Eurocities est le réseau des métropoles européennes.
Il réunit 130 villes de plus de 250 000 habitants de 34 pays différents, qui représentent 130 millions d’européens. Eurocities, dont le siège est à Bruxelles, a pour objectif de :
  • Défendre les intérêts des villes auprès des instances européennes : 70% du droit national est aujourd’hui sous influence européenne ;
  • Favoriser l’échange des bonnes pratiques entre les villes membres, source d’innovation pour les politiques publiques et les territoires ;
  • Développer des projets européens financés par l’Union européenne.

mise à jour le 15 juin 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99