Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



EquiThé’A, à cheval sur la différence

L’association EquiThé’A propose aux personnes handicapées ou en difficulté psychologique de pratiquer l’équitation thérapeutique et l’équitation adaptée, via des séances réalisées sur mesure avec les chevaux.

Image.
Quand il s’agit de monter à cheval, Oscar, 3 ans et demi, ne cache pas sa joie. Le sourire rayonnant et le regard qui brille, il trépigne, en regardant Emmanuelle Tizon, sa monitrice, mettre la selle sur Uldrim. Le petit bonhomme pratique l’équitation adaptée avec la jeune association ÉquiThé’A depuis le mois de janvier. Et depuis sa première séance, « il progresse chaque jour », révèle sa maman. Car Oscar a des troubles comportementaux, qui le freinent dans ses apprentissages scolaires. Á quelques pas de là, Juliette, 11 ans, s’applique à panser son poney. La jeune fille est autiste. Elle pratique avec EquiThé’A depuis septembre 2013. « Cela lui a permis de dépasser certaines appréhensions, des blocages, explique sa maman, venue l’accompagner. Ces séances sont valorisantes pour elle. » Chaque semaine, à l’image de ces enfants, l’association accueille plus de 100 cavaliers en individuels ou en groupes, quel que soit leur âge.

L’association accompagne également les familles des cavaliers handicapées

ÉquiThé’A est née en juillet 2013 et a été reconnue d’intérêt général. Devenue officielle en janvier 2014, elle est destinée aux personnes porteuses d’un handicap, physique, mental, psychique ou en difficulté d’adaptation mais aussi, depuis peu, aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elle accompagne également les familles des cavaliers, si elles le souhaitent.

La rencontre entre Jacki Herbet, équithérapeute et Frédéric Hiberty, moniteur d’équitation adaptée a été déterminante dans la création d’EquiThé’A. « Nous souhaitions créer une association qui réunisse nos deux métiers, tout en ayant une réflexion sur l’évolution de nos pratiques, via un comité scientifique et des travaux de recherche », explique Jacki Herbet. C’est en voyageant que les deux hommes trouvent finalement leur modèle. « Á Tel Aviv, en Israël, la pratique de l’équitation est déterminante dans la réparation des traumatismes des soldats  blessés. Il y a là des professionnels, des centres d’accueil adaptés, et des bénévoles formés. Et ils ont aussi un autre mode de financement que ceux que l’on connait : il y a une prise en charge par la sécurité sociale, et des fonds privés. » Les deux hommes vont s’inspirer de cette exemple pour créer ÉquiThé’A, qui propose, en plus, un parrainage de chevaux pour pouvoir en acheter, les éduquer, et ainsi  assurer la pérennité de la structure.

Aujourd’hui, l’association compte 4 professionnels : Jacki Herbet, Frédéric Hiberty, qui ont été rapidement rejoints par Emmanuelle Tizon, monitrice spécialisée et Marie Loncelle, animatrice équestre. Le bureau est constitué de parents d’enfants en situation de handicap, d’un professeur d’université et d’une éducatrice spécialisée. EquiThé’A est aidée d’une quinzaine de bénévoles qu’elle forme. « Nous sommes aussi propriétaires d’un cheval, Uldrim, que nous éduquons, précise Emmanuelle Tizon. Il est préparé à la méthode Horse Boy, méthode américaine portée par Rupert Isaacson, parent américain d’un enfant autiste. » Les chevaux destinés aux cavaliers handicapés sont par ailleurs sélectionnés pour leur réceptivité à l’équitation adaptée. Ainsi, Oscar a pu monter en double avec la monitrice sur Uldrim, cheval patient et éduqué. Et Juliette a pris soin de Spirit, poney calme et doux.

L’association loue locaux, chevaux et équipement, et propose ses séances dans les clubs d’équitation qui l’accueillent : les Écuries du Clos à Bouguenais, le Club des Îles à Saint-Sébastien-sur-Loire et à La Chapelle-sur-Erdre. Elle cherche des lieux d’accueil supplémentaires sur l’agglomération, les sites accueillant affichant déjà complets.

Texte : Gwenaëll Lyvinec
Photos : Christiane Blanchard

mise à jour le 15 avril 2014



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99