Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



De nouvelles pistes cyclables pour relier les communes

Les piétons et les cyclistes habitués à circuler entre Indre et Saint-Herblain peuvent désormais emprunter une passerelle en bois et métal, longue de 300 mètres, construite en surplomb d’une zone humide. Un premier exemple des aménagements qui seront menés dans le cadre du nouveau Plan vélo de la Métropole.

La passerelle relie Indre à Saint-Herblain La passerelle relie Indre à Saint-Herblain
Attendue depuis une quinzaine d’années, achevée en janvier 2016, une passerelle éclairée et accessible aux personnes à mobilité réduite permet depuis peu aux piétons et cyclistes de rejoindre Indre à Saint-Herblain en toute sécurité.


Long de 300 mètres et large de 3 mètres, ce nouvel aménagement a nécessité une dizaine d’années d’études de faisabilité technique, dont une consacrée à l’impact environnemental. Il a coûté 1 million d’euros et a été financé par Nantes Métropole. Monté sur des pieux en bois et pourvu de deux belvédères équipés de bancs, il sur- plombe, en effet, une zone humide d’un inté- rêt écologique avéré sur les plans botanique, ornithologique et faunistique. « Fruit d’un travail collectif entre élus et citoyens, ce bel ouvrage métropolitain présente un attrait touristique et va contribuer au développe- ment du territoire », considère Serge David, le maire d’Indre.

Cette passerelle s’insère dans une liaison douce reliant les deux bourgs, longue de 1,8 km, dont l’accessibilité sécurisée à été considérablement améliorée (création d’une voie verte en béton, ajout d’une signalétique adaptée, révision du franchissement au- dessus de la voie ferrée).

« S’inscrivant dans le cadre du Plan commu- nal des déplacements doux, voté en 2010, ces aménagements ne constituent pas seulement un trait d’union entre nos deux communes, mais ils contribuent également à la ville des courtes distances », observe Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain et vice-président de Nantes Métropole en charge des déplacements. Ces trajets infé- rieurs à moins de 3 km représenteraient 50 % des déplacement sur le territoire métropolitain. « D’où la nécessité de promouvoir de nouveaux usages et modes de déplacements, en lien avec la loi relative à la transition énergétique », souligne Jacques Garreau, vice-président de Nantes Métropole délégué aux déplacements doux. « Notre objectif est que, à l’horizon 2030, le pourcentage des déplacements à vélo dans la métropole nantaise soit de 12 %, reprend Jacques Garreau. Pour le moment, il est de 6 % dans le centre-ville de Nantes, et de seulement 2 % au- delà du périphérique. Il faut donc faciliter et sécuriser la pratique du vélo. »

700 km de maillage cyclable total


Dans cet objectif, un deuxième plan d’action consacré au vélo vient d’être voté. Un budget de 50 millions d’euros lui est alloué d’ici à 2020. Il s’engage sur différents aménagements cyclables destinés à faciliter la pratique du vélo et la mobilité.
Ainsi, 10 km d’axes structurants, 20 km de réseau express intercommunal et 150 km d’aménagements interquartiers (notamment sur les berges de l’Erdre) s’ajouteront aux voies cyclables existantes pour porter le maillage cyclable total à 700 km sur la Métropole.

Trois franchissements de périphérique vont également être aménagés pour les cyclistes : porte de Rezé, porte de La Chapelle et au niveau du passage inférieur du pont de Cheviré dans le cadre de la liaison entre Trentemoult et Bouguenais.

Côté stationnements, sont programmées 3 000 places supplémentaires en gare de Nantes et 500 nouvelles places sécurisées (parkings et P+R). En outre, 2 500 nouveaux vélos vont com- pléter l’offre de location longue durée. Enfin, parmi les autres actions inscrites dans ce plan, il y a le souhait de promou- voir de « l’éco-mobilité scolaire » avec les communes volontaires de l’agglomération. Également à l’ordre du jour, une aide financière aux professionnels à vélo pour acqué- rir un vélo à assistance électrique ou un vélo cargo.

mise à jour le 30 novembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48